Publicité

Offrez-vous une petite DouceSoeur!

Économie
Le produit phare de DouceSoeur, un bouquet en chocolat. (photo: Marie-Eve Cloutier)
Le produit phare de DouceSoeur, un bouquet en chocolat. (photo: Marie-Eve Cloutier)

Monique Des Rosiers, propriétaire de la chocolaterie DouceSoeur, m’ouvre sa porte dans son atelier de la rue des Ormeaux et m’accueille en me disant qu’elle sera toute à moi dans quelques minutes. Elle doit juste terminer de planifier les horaires d’ouverture et de fermeture des prochains événements auxquels elle prendra part avec une de ses employées.

La chocolatière est très occupée ces temps-ci, puisqu’elle participera à trois salons d’ici les prochains jours, soit le Marché Casse-Noisette du 27 novembre au 7 décembre au Palais des Congrès, le Salon des métiers d’art de Montréal du 5 au 21 décembre à la Place Bonaventure et plus près du quartier, le Marché de Noël au Centre communautaire Anjou le 21 et 22 novembre prochain. La première section de l’atelier, remplie de rubans dorés et d’emballages qui enrobent les créations chocolatées, nous rappelle effectivement que le temps des Fêtes approche!

Dans la deuxième section de l’atelier, là où les artisans sont à l’œuvre, je croise Pierre Tessier, le mari de Monique Des Rosiers également propriétaire de l’entreprise, en train de remplir les Boules de Noël en chocolat de leur surprise, des petits grelots en chocolat, avant de les refermer. À ma gauche, deux tempéreuses, soit des machines qui servent à tempérer le chocolat afin de le modeler. « Le chocolat nous est livré en pastilles. On les installe dans la machine la veille pour faire cristalliser le chocolat, autrement dit pour qu’il passe d’un état solide à un état liquide, pour le travailler ensuite. Notre travail est simple: on tente de redonner un beau look au chocolat! » explique Monique Des Rosiers. Cette année, la chocolaterie DouceSoeur aura coulé un peu plus de deux tonnes de chocolat.

Fleurs ou chocolat?   

Vous offrez des fleurs ou bien du chocolat à la Saint-Valentin? DouceSoeur a décidé d’offrir les deux… dans un seul produit! En effet, la chocolaterie est reconnue pour ses bouquets de chocolat que l’on peut présenter dans une coupe. « Quand j’ai lancé mon entreprise, je ne voulais évidemment pas faire ce que les autres chocolateries faisaient déjà. On voulait se distinguer », souligne la propriétaire.

Ébéniste de formation, Pierre peut facilement créer des structures en bois qui sont ensuite moulées pour devenir des moules à chocolats, donc des modèles uniques. L’atelier, situé dans le sous-sol de la résidence, est d’ailleurs aménagé à l’endroit où Pierre travaillait le bois à l’époque. Pour ce qui est de Monique, après voir occupé un poste de directrice marketing chez General Mills pendant 7 ans, elle décide finalement de changer d’emploi et de fonder sa propre entreprise. « Même si nous sommes très occupés par moment, c’est moins stressant être son propre patron! » crois Monique Des Rosiers. DouceSoeurs a vu le jour en 2007.

Lire la suite.

Vos commentaires
loading...