Publicité

Psaumes de lumière

Communiqués, Culture
Confusion intrarouge, 2010. Négatif couleur numérisé, impression jet d'encre, 91,5 x 61 cm. (photo: Maison de la culture Mercier)
Confusion intrarouge, 2010. Négatif couleur numérisé, impression jet d’encre, 91,5 x 61 cm. (photo: Maison de la culture Mercier)

La maison de la culture Mercier présente les photographies de Louise Duval lors d’une exposition intitulé Psaumes de lumière du 8 novembre au 19 décembre 2014. Le vernissage aura lieu ce vendredi 7 novembre à 18h30.

« Je suis venue à la photographie comme on apprend à marcher, et à l’art comme on apprend à vivre. » Louise Duval travaille avec un appareil photo argentique, son vieux Nikon, et du film négatif. Elle choisit lumières, contrastes, formes, couleurs, volumes et cadrages au moment du «déclic». Les négatifs, bien que numérisés, sont imprimés tels que vus et sans retouches.

Au hasard de ses promenades, Louise Duval trouve partout des sujets à photographier : un coin de table, une ombre, une fenêtre, une tache sur un mur, une réflexion, un rayon de lumière. Mais elle s’attarde surtout à la pierre et à la ferraille, plus particulièrement au métal des cargos dont les couleurs flamboyantes l’attirent autant que la rouille et les marques que font le frottement des câbles et des quais.

Toutes ces cicatrices laissées par l’érosion évoquent chez l’artiste les traces que laissent la vie et le temps qui passe. Au hasard de ses promenades, Louise Duval a imaginé la vie cristallisée par la rouille… imaginé la vie signifiée par l’érosion. Voici qu’elle nous présente ses Psaumes de lumière, sur une déclinaison poétique lié à différents lieux, espérant ouvrir la voie au dialogue entre l’œuvre et le spectateur.

Louise Duval

(photo: Maison de la culture Mercier)

(photo: Maison de la culture Mercier)

Née à Trois-Rivières mais ayant grandi un peu partout… Arvida, Dalhousie, Moncton, Montréal, New York, Paris, Louise Duval est une photographe autodidacte qui a eu accès à une chambre noire, ce qui lui a permis d’explorer les techniques de collage, montage, inversion de couleurs et impressions multiples. Des études en sciences à l’Université de Montréal, en communications TV à la New York University, une session en publicité aux HEC Montréal et des cours en philosophie en tant qu’auditrice libre complètent sa formation. Par la suite, elle travaillera pour l’UNESCO, l’OTAN, France Film ainsi que pour la Société Radio-Canada.

Les photographies de Louise Duval furent présentées au sein de plusieurs expositions collectives dont Territoires imaginés à l’Espace Création Loto-Québec, en 2013. S’ajoutent des expositions individuelles dont celle à la Bibliothèque Claude-Henri Grignon à Longueuil, en 2014, à la Maison Paul-Émile Borduas, en 2009 et en 2010, à la Seagram Art Gallery, en 2000 et au Centre de créativité du Gesù, en 1999. Ses œuvres figurent au sein de nombreuses collections tant publiques que privées.

Vos commentaires
loading...