Publicité

Connaissez-vous M. Jouet?

Économie
Dominic et Patrick Lajeunesse
Les deux propriétaires de la boutique Planète Jeux, située sur la rue Notre-Dame Est. (photo: Marie-Eve Cloutier)

Si vous pensez que l’atelier du père Noël est situé uniquement au pôle Nord, détrompez-vous! Il existe une succursale dans Mercier-Est, au 8269, rue Notre-Dame Est, où l’on retrouve jeux de société, casse-têtes, peluches et jouets pour petits et grands. 

On ne croise peut-être pas de lutins dans cet atelier (à l’exception de ceux que l’on peut acheter pour Noël!), mais les sympathiques propriétaires de la boutique Planète Jeux, Patrick et Dominic Lajeunesse, sont là pour nous aider à trouver le cadeau idéal à mettre sous le sapin. Et au grand bonheur de tous, le magasin est ouvert à longueur d’année contrairement à l’atelier du père Noël, mais ça, vous l’aviez déjà compris!

De la vente de meubles à la vente de jouets

Patrick et Dominic Lajeunesse ont toujours travaillé dans le domaine de la vente. « Au départ, on vendait des meubles dans une compagnie où les employés sont plutôt considérés comme des numéros. C’est au retour d’un voyage à Disney que nous avons eu envie de faire autre chose. Quand nous étions enfants, on rêvait d’avoir un magasin de jouets. Un soir de janvier 2011, on s’amusait à gribouiller un logo sur un bout de papier et l’idée de créer Planète Jeux est né », raconte Patrick.

« Les gens ne croyaient pas qu’on allait réussir au départ. Mais, nous ne nous sommes pas arrêtés à ça. Aujourd’hui, on est capable de donner des salaires à des employés en plus de redonner à la communauté et d’être impliqué dans le quartier », ajoute Dominic. 

En effet, les deux frères, affectueusement rebaptisés M. Jouet par les enfants du quartier, organisent des soirées de jeux ludiques dans les écoles de Mercier-Est en plus de faire des dons de matériel auprès de différents organismes communautaires. 

Bien connaître ses produits

La principale différence entre Planète Jeux et les autres grandes chaînes de magasins qui vendent des jouets est le niveau de formation des employés. 

« Il est important de bien connaître tous les produits que nous retrouvons dans notre boutique. C’est pour cela que nous demandons à nos collègues de travail de prendre le temps de jouer avec les démonstrateurs en magasin », fait valoir Patrick. « Le deuxième point fort de notre boutique, c’est Dominic. Il est toujours à la recherche de nouveauté dans notre domaine et court les salons de jeux », ajoute-t-il.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’industrie du jeu de société est aussi en progression par rapport à celle des jeux vidéos au Québec d’après les deux frères. « Cet univers évolue beaucoup. Les jeux sont de plus en plus intergénérationnels et le matériel est d’une plus grande qualité », mentionne Dominic. 

Lire la suite.

Vos commentaires
loading...