Publicité

Guide parlementaire: un emploi d’été sortant de l’ordinaire, souligne la députée Ève Péclet

Communiqués
Guides parlementaires Ottawa
On voit ici une guide parlementaire informant des visiteurs dans la Chapelle du Souvenir. (Photo : Parlement du Canada)

Tout au long de la saison estivale, les touristes affluent sur la Colline parlementaire, à Ottawa. Ceux-ci sont avides d’informations sur l’histoire des lieux et sur le rôle du Parlement canadien. Être guide parlementaire est une belle façon de payer ses études et d’en apprendre davantage sur l’histoire du système politique canadien, tout en partageant ses connaissances avec des visiteurs venant des quatre coins du monde.

« J’invite les jeunes universitaires de La Pointe-de-l’Île, à l’aise dans les deux langues officielles, à soumettre leur candidature de guide parlementaire, d’ici le jeudi 15 janvier 2015. J’aimerais bien voir des jeunes de notre circonscription travailler sur la Colline du Parlement », mentionne la députée néo-démocrate Ève Péclet. 

Pour être admissible, il faut être citoyen canadien ou résident permanent, bilingue et inscrit à temps plein dans une université canadienne. Les jeunes adultes intéressés en sauront plus en visitant le www.parl.gc.ca/guides. Ils postuleront en complétant la demande en ligne. Les personnes intéressées ne doivent pas attendre à la dernière minute, car certains documents seront requis.

Le travail de guide parlementaire en est un à temps plein, de mai jusqu’à la fête du Travail. Ceux qui ont été guides dans le passé disent que : c’est une excellente façon d’améliorer son habileté à parler en public, dans les deux langues officielles, et de rencontrer d’autres Canadiens, mais aussi des visiteurs des quatre coins du monde.

Une vidéo sur le programme des guides est disponible sur YouTube

Les guides parlementaires toucheront 16,66 $ l’heure, pour une semaine de travail moyenne de 35 heures. 

Le logement et les dépenses courantes sont à la charge des guides, toutefois le Programme des guides parlementaires aidera les nouveaux guides à trouver une chambre en résidence à l’une des universités de la région et leur fournira une liste d’appartements pouvant être sous-loués, à Ottawa, durant l’été.

Source : Ève Péclet, députée de La Pointe-de-l’Île

Vos commentaires
loading...