Publicité

Les aînés veulent se déplacer en toute sécurité dans Mercier-Est

Vie de quartier
(photo: Freedigitalphotos.net)
(photo: Freedigitalphotos.net)

Les déplacements sécuritaires et l’entretien des routes devraient être une priorité dans l’arrondissement selon les aînés du quartier.

C’est ce qui ressort d’une consultation menée auprès de plus de 800 personnes âgées de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve et dont les résultats ont été dévoilés le mois dernier. Le travail de consultation a été fait par trois organismes de l’arrondissement, soit Mercier-Ouest Quartier en Santé, le Chez-Nous de Mercier-Est et le Résolidaire d’Hochelaga-Maisonneuve au courant de l’automne 2013 et de l’été 2014.

« Les objectifs de cette consultation étaient de faire connaître les préoccupations et les priorités d’action des aînés de l’arrondissement afin de les prendre en considération, tout en suscitant des rencontres régulières entre ces personnes et les différents intervenants des trois quartiers de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve », explique Josée Beaulieu, responsable du Réseau des aînés chez Mercier-Ouest Quartier en Santé.

Les données ont été obtenues à l’aide d’un questionnaire papier sur lequel étaient présentées neuf priorités issues de la démarche « Municipalité amis des aînés ». Les répondants devaient identifier les trois priorités qu’ils jugeaient les plus importantes pour eux.

Des réponses semblables d’un quartier à l’autre

Sur l’ensemble des répondants, 200 provenaient de Mercier-Est, 351 de Mercier-Ouest et 212 d’Hochelaga-Maisonneuve.

Les déplacements sécuritaires et l’entretien des routes arrivent au premier rang du classement au sein de l’arrondissement. Si l’on découpe cette priorité par quartier, elle demeure au premier rang pour Mercier-Est et passe deuxième rang pour Mercier-Ouest. La priorité pour Hochelaga-Maisonneuve est plutôt le soutien à domicile, comme pour Mercier-Ouest. L’accès à des logements abordables arrive en deuxième place pour Mercier-Est et Hochelaga-Maisonneuve.

« Les résultats sont assez cohérents avec ce qu’on pensait », souligne Josée Beaulieu.

Comité de suivi

Présent lors du dévoilement des résultats de la consultation, Réal Ménard, maire de l’arrondissement, a fait savoir qu’il allait prendre connaissance des données du sondage avec les élus. « Pour ce qui est de la question de la sécurité lors des déplacements, on s’en fait souvent parler. Il faut de l’argent pour entretenir nos rues, mais je peux déjà vous dire qu’il y aura plus de saillies de trottoir dans l’arrondissement. On peut penser aussi mettre en place un comité de suivi pour donner suite à cette consultation, en collaboration avec d’autres instances », laisse-t-il entendre.

« Suite à cette consultation, on souhaite organiser en 2015 une grande rencontre entre les aînés des trois quartiers qui prendrait la forme d’un colloque pour pousser encore plus loin nos réflexions et proposer des actions pour le mieux-être de nos aînés », souligne Josée Beaulieu.

Vos commentaires
loading...