Publicité

Rencontre du comité de sécurité urbaine de MHM

Communiqués
Membres su comité de sécurité urbaine de MHM
M. Jean Poisson, directeur des permis et inspections, M. Yvan Fortin, adjoint politique de la députée de la Pointe-de-L’Ile, Mme Ève Péclet, M. Pierre Landry, Commandant du PDQ 48, Mme Josée Boucher, conseillère en développement communautaire, M. Denis Tremblay, directeur de la Maison des jeunes Magi, M. Pierre Alain, coordonateur du Refuge du Cap Saint-Barnabé, Mme Karine Boivin Roy, conseillère de Louis-Riel, M. Réal Ménard, maire de l’arrondissement, M. Éric Alan Caldwell, conseiller d’Hochelaga, Mme Carole Poirier, députée d’Hochelaga-Maisonneuve, Mme Olivia Fortin, adjointe politique pour la députée d’Hochelaga, Mme Marjolaine Boutin-Sweet, Mme Sophie Roy, Inspectrice du PDQ 23, M. Nelson Zepeda, conseiller en sécurité urbaine de Tandem MHM, Mme Sylvie Boivin, directrice de l’Anonyme, M. Martin Pagé, directeur de Dopamine, Mme Joyce Rock, directrice de Stella. (photo: Arrondissement MHM)

« Les différents bilans présentés aujourd’hui confirment les efforts que nous faisons avec nos partenaires afin d’améliorer le sentiment de sécurité dans l’arrondissement. Que ce soit par la sensibilisation avec Tandem MHM, par l’investissement de plus d’un million $ en mesures d’apaisement de la circulation implantées près des écoles, des parcs et corridors scolaires, ou encore avec notre programme d’animation hivernale et estivale dans nos parcs pour la sécurité des enfants, nous travaillons très fort afin de faire de l’arrondissement de Mercier–Hochelaga- Maisonneuve un endroit où il fait bon vivre et élever sa famille », a déclaré le maire Réal Ménard.

C’est le constat que les membres du comité de sécurité urbaine de l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve ont fait valoir lors de cette nouvelle rencontre afin de faire le point sur plusieurs dossiers dont la criminalité, les sites d’injections supervisés et les interventions dans les parcs en 2015, le lundi 8 décembre dernier.

Les chefs des Postes de quartier (PDQ) 23 et 48 ont d’ailleurs présenté un portrait positif de la criminalité dans l’arrondissement pour les huit premiers mois de l’année 2014.

Malgré que les statistiques ne soient pas exhaustives et ne représentent qu’une tendance qui peut changer avec les derniers mois de l’année, on constate de façon générale une baisse de la criminalité dans l’arrondissement tant au niveau des cambriolages résidentiels que pour les méfaits.

Réal Ménard rappelle aussi que le maire de Montréal, M. Denis Coderre, a donné son plein appui à l’implantation de trois sites d’injection supervisés (SIS), ainsi que d’une unité mobile à Montréal. M. Coderre estime que le jugement de la Cour suprême sur la légalité d’un tel centre à Vancouver donne la légitimité aux projets québécois pour aller de l’avant. Le maire Ménard fait d’ailleurs remarquer que le projet d’implantation d’un SIS dans le quartier d’Hochelaga bénéficie d’un appui unanime des groupes communautaires et du réseau de la santé qui ont collaboré ensemble à sa réalisation.

La rencontre s’est terminée par un bref survol sur les différentes interventions à réaliser dans les parcs de l’arrondissement pour l’année 2015. « Pour 2015, c’est plus de 3,3 M$ qui seront investis dans l’aménagement et le réaménagement de six parcs : Promenade Contrecoeur, Rougemont, Edmond Hamelin, Pierre-Bernard, Honoré-Mercier et Saint- Victor. Ces investissements vont rafraîchir nos installations, mais surtout améliorer la sécurité des enfants qui pourraient s’y blesser », a mentionné Réal Ménard.

Source: Arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve

Vos commentaires
loading...