Publicité

Introspection par l’image

Culture
Expo photos Transitions
Le vernissage de l’exposition a eu lieu le 15 janvier (hier) à la Maison de la culture Mercier. (photo: Marie-Eve Cloutier)

Quelle est la différence entre le selfie et l’autoportrait? Peut-être trouverez-vous des éléments de réponse dans l’exposition photo « Transitions » présentée à la Maison de la culture Mercier jusqu’au 15 février prochain.

Les photos accrochées sur les murs de briques de la salle de spectacle sont le résultat de 4 mois de travail de jeunes âgés de 12 à 17 ans participant au volet Vision Jeunesse de la Maison des jeunes MAGI située dans Mercier-Ouest. La thématique se voulait très large, mais ancrée dans la réalité d’aujourd’hui où les photos sont omniprésentes dans nos vies alors que nos téléphones cellulaires nous permettent de photographier tout ce qui nous entoure et de le partager immédiatement sur Internet. 

« La photo peut servir d’outil d’introspection. Elle nous permet de réaliser que nous avons beaucoup confiance en nous, ou pas. Transitions témoigne aussi de la période de changement que traverse ces adolescents, tant au niveau personnel que social », explique Léa Lacroix, coordonnatrice de Vision Jeunesse. 

« Une affaire d’ado »

Outre les photos sur les murs, les participants de Vision Jeunesse ont également créé une œuvre collective qui se penchait plus particulièrement sur la notion de selfie, parfois traduit librement en français par « autoportrait », mais dont la traduction la plus juste est « égoportrait ». 

« Nous avons créé un livre pour rassembler les œuvres des jeunes. Pour l’exposition, nous en avons détaché les pages pour les montrer sous une vitrine. L’objectif était d’analyser la différence entre le selfie et l’autoportrait en photographie », souligne Léa Lacroix.

Elle ajoute : « Selon eux, il n’y a pas vraiment une grande différence entre les deux. Certains ont quand même mentionné que le selfie est “une affaire d’ado” pour remonter l’estime de soi. D’autres ont été très critiques à l’endroit d’égoportraits qui sont trop sexy par exemple. Tous semblaient s’entendre que le but du selfie est surtout d’avoir l’opinion des autres, bonne ou mauvaise. »

Une leçon de photographie

Selon la coordonnatrice, la principale différence entre le selfie et l’autoportrait est que le premier est créé dans l’unique but d’être partagé et il ne représente pas toujours la réalité exprimée, ou du moins reflète une image que son auteur voudrait bien voir être vraie. 

Au-delà de cette réflexion, même si les photos de « Transitions » ne représentent pas toujours le monde réel puisqu’il était permis de modifier l’image par collage ou à l’aide d’un logiciel selon la créativité des artistes, le résultat final fait tout de même mouche pour ce qui est de valoriser le travail réalisé par des adolescents, de quoi leur donner une bonne dose d’estime de soi.  

Vos commentaires

Commentaires

  1. […] Pour un petit article complet, vous pouvez le consulter sur le site de Mercier-Est Pamplemousse. […]

loading...