Publicité

La puissance des pratiques parentales positives

Santé
Portrait de famille
(photo: photostock – FreeDigitalPhotos.net)

Une série de cinq séminaires portant sur le système Triple P : les pratiques parentales positives aura lieu dans les quartiers de Mercier-Est et Anjou au courant des prochaines semaines.

Selon ce que l’on peut lire sur le site web de l’Observatoire sur la maltraitance envers les enfants, le système Triple P « vise à développer les compétences parentales auprès des familles ayant au moins un enfant âgé entre 0 et 12 ans, ou un adolescent de 13 à 16 ans ». Ce programme aura déjà connu un grand succès dans 25 pays. Au Québec, l’implantation et l’évaluation du système Triple P est piloté par la Chaire de partenariat en prévention de la maltraitance de l’Université Laval.

Les principaux buts du programme sont d’assurer un milieu sécuritaire et invitant pour l’enfant, de créer un environnement favorisant l’apprentissage, d’avoir recours à une discipline affirmée, d’avoir des attentes réalistes à l’endroit de l’enfant et de prendre soin de soi comme parent. Durant les séminaires, des informations utiles seront transmises aux participants afin de valider les pratiques positives déjà utilisées et d’autres approches seront partagées.

La première rencontre est prévue ce jeudi (29 janvier) à 19 h à l’école primaire St-Justin (5005, rue Mousseau). L’activité est gratuite. Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter Christine Renard, coordonnatrice locale d’implantation à Montréal, par courriel au [email protected] ou par téléphone au 514-647-6911.

 

 

Vos commentaires
loading...