Publicité

Qui est Hamza Chaoui ?

Vie de quartier
Hamza Chaoui
(photo: Capture d’écran – YouTube)

Hamza Roqai Chaoui se présente comme « Imam et prêcheur à la ville de Montréal au Canada » sur sa chaîne YouTube. Il a connu son lot de controverses au fil des ans.

La page Facebook du chef religieux musulman précise qu’il a étudié en génie électrique à l’Université Laval. Il aurait obtenu son diplôme en 2011 et indique qu’il s’est marié en 2013. L’homme écrit qu’il est originaire de Casablanca au Maroc et qu’il vit aujourd’hui à Montréal. Sur le réseau social, l’une des photos de profil d’Hamza Chaoui est une inscription sur laquelle on peut lire « Si tu n’as pas de pudeur, fais ce que tu veux ». La grande majorité de ses publications fait référence à des citations du prophète Mahomet et à des passages du Coran.

Durant son passage à l’université, il aurait été imam de l’Association des étudiants musulmans de l’Université Laval (AEMUL). Son passage à Québec n’est pas passé inaperçu, notamment à cause de paroles controversées prononcées et enregistrées à la mosquée de Saint-Jean-sur-Richelieu, comme le rapportait le quotidien La Presse dans un article publié l’automne dernier. En effet, la mosquée, qui était fréquentée par Martin Couture-Rouleau, le meurtrier de l’adjudant Patrice Vincent, avait reçu à plusieurs reprises Hamza Chaoui.

Hamza Chaoui est aussi reconnu pour affirmer que l’Islam est « complètement » incompatible avec la démocratie. On peut d’ailleurs lire ses propos ici.

M. Chaoui serait le « coordonnateur pédagogique » (l’information n’a pas été vérifiée) à une école de la charia en ligne basée à Montréal, l’Institut Atlas, qui compte, comme enseignants, l’imam Nader Abou Anas et l’imam Lofti Lari Bouamrane (Lofti Abdurahman), qui est aussi associé au Centre islamique Badr et le Collectif 1ndépendance. Ce dernier avait organisé, en août 2013, une conférence avec M. Nader Abou Anas dont les propos misogynes avaient indigné la ministre de la Condition féminine de l’époque, Agnès Maltais, qui avait demandé, sans succès, que M. Anas soit interdit de séjour au pays.

On peut visionner un des prêches de M. Anas sur la femme en Islam:

Selon plusieurs sources, deux autres imams, Anas Ahmed Lala et Mahammad Patel seraient associés à l’Institut Atlas. Ces deux prédicateurs s’inscrivent dans la même idéologie sectaire que celle des talibans et de Jamaa’t Tabligh, qui prônent l’application la plus sévère de la charia.

Vos commentaires
loading...