Publicité

PRIMEUR: Les VLS devront attendre encore un peu

Élus
L'auto-mobile de Communauto
Le parc de véhicules pour le service auto-mobile de Communauto est actuellement composé de véhicules électriques et hybrides. (photo: Communauto)

Le déploiement des véhicules en libre-service (VLS) devra attendre encore un peu. C’est ce qu’on a appris lors de la réunion du conseil d’arrondissement de ce soir (3 février).

Alors que les élus de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve s’étaient prononcés en la faveur du déploiement des VLS dans l’arrondissement lors de la réunion du conseil de décembre dernier, la mise en place du projet est reportée.

En effet, MHM a décidé d’attendre une annonce de l’administration du maire de Montréal, Denis Coderre, concernant l’électrification des VLS. Cette annonce devrait survenir dans les prochains jours.

« J’ai appris que nous ne sommes plus prêts pour le déploiement des VLS dans notre arrondissement, car il faut maintenant attendre [une annonce de la ville-centre]. Nous avons dû attendre dans un premier temps le plan pour le déploiement des VLS sur toute l’île de Montréal. Maintenant, on doit attendre l’électrification des VLS. Quelle sera la prochaine excuse? » a demandé Laurence Lavigne Lalonde, conseillère de Maisonneuve-Longue-Pointe, qui traite du sujet pratiquement lors de chaque réunion du conseil d’arrondissement depuis mai dernier (un sujet dont il a également été question dans son plus récent billet de blogue).

Le maire de MHM, Réal Ménard, a répondu à cela qu’il n’était pas question d’attendre encore six mois pour aller de l’avant avec le déploiement des VLS dans l’arrondissement. « Mais si on peut obtenir de l’aide financière de la ville-centre, il est préférable d’attendre », a-t-il ajouté.

« Pendant ce temps, il n’en demeure pas moins que plein de voitures individuelles pourraient être remplacées par des VLS », a réitéré la conseillère.

Vos commentaires
loading...