Publicité

Phase 4 du Faubourg Contrecœur : plus que quatre unités à vendre

Immobilier
Phase 4 Faubourg Contrecoeur
Vue de la rue Duchesneau. La neige recouvre actuellement l’allée Norman McLaren qui sera aménagée ce printemps, le long des maisonnettes urbaines de la phase 4 du Faubourg Contrecœur. (photo: Marie-Eve Cloutier)

Sur les 128 unités d’habitation disponibles dans la phase 4 du Faubourg Contrecœur, il ne reste plus de quatre condos à vendre: sur les six encore inoccupées, deux sont déjà réservées.

Situé dans le quadrilatère formé des rues de Contrecœur, Myra-Cree, Duchesneau et Jean-Pierre Ronfard, les habitations, comprenant 96 maisonnettes urbaines et 32 unités de condos, ont été construites dans le cadre d’Accès Condos, un programme de la Société d’habitation et de développement de Montréal (SHDM). Ce pâté de maisons est également traversé par la rue Gabrielle-Frascadore dans l’axe nord-sud et l’allée Norman McLaren, dans l’axe est-ouest, qui sera aménagée ce printemps, menant tout droit vers le chalet du parc Carlos D’Alcantara.

La mise en vente de la phase 4 du Faubourg Contrecœur avait débuté en mai 2012. Durant les deux premiers mois, les unités familles, soit de trois chambres à coucher et plus, avaient été réservées aux familles avec des enfants, pour ensuite être offertes à tous.

« Le projet immobilier du Faubourg Contrecœur avance bien. L’endroit est devenu un milieu de vie où il est agréable d’y demeurer, grâce entre autres au parc Carlos d’Alcantara et aux autobus de la STM qui passent maintenant dans le secteur. Bref, c’est devenu un vrai quartier », explique Leslie Molko, porte-parole de la SHDM, qui ajoute aussi que le rapport qualité / prix des habitations dans le Faubourg Contrecœur est assez imbattable comparativement au reste de Montréal.

Accès Condo : une suite dans le quartier? 

Le programme Accès Condo de la SHDM est en fait un outil financier pour les acheteurs qui souhaitent acheter une copropriété accréditée par le programme, à condition que l’acheteur habite son unité. Ce programme est géré de façon totalement autonome par la Société d’habitation et ne dépend pas du gouvernement pour ses subventions.

« Dans la gestion de ce programme, la SHDM a mis en place des normes strictes qui viennent encadrer le partenariat avec le promoteur qui souhaite développer un projet immobilier. Les projets ne sont pas offerts aux premiers venus. En effet, nous avons des impératifs à respecter pour accréditer un promoteur, par exemple offrir un prix abordable pour les habitations et créer des milieux de vie stimulant pour la communauté », précise Leslie Molko.

De plus, il faut trouver les endroits les plus favorables pour le développement de ce genre de projet. Selon Mme Molko, le Faubourg Contrecœur était tout indiqué pour le programme Accès Condo : « Alors qu’il n’y avait rien à cet endroit et que ce secteur de Mercier en avait besoin, nous avons pu mettre en place un projet mixte où l’on retrouve des habitations issues du programme Accès Condo, des coopératives d’habitation et des projets immobiliers privés. »

Peut-on s’attendre à voir d’autres projets Accès Condo dans le secteur?

« La SHDM travaille toujours à mettre en place des projets Accès Condo, certains même sont en préparation. Est-ce que ce sera dans Mercier-Est? Je ne peux le dire pour l’instant, car on ne peut rien révéler tant qu’aucune entente n’est formellement signée, mais je peux dire qu’il y a encore du potentiel de développement dans ce secteur. Puisqu’on ne peut pas aller plus vite que la musique, il faudra néanmoins patienter à plus tard dans l’année avant d’avoir des annonces en ce sens », laisse entendre la porte-parole de la SHDM.

Vos commentaires
loading...