Publicité

Programme Éco-quartier: nouvelle structure, mêmes services

Environnement
Karine Boivin Roy, Christelle Kouotze et Marion Bonhomme,
La conseillère de Louis-Riel, Karine Boivin Roy, a remercié les deux nouvelles coordonnatrices du programme, Christelle Kouotze et Marion Bonhomme, pour leur travail lors de la réorganisation de la structure de l’Éco-quartier. (photo: Marie-Eve Cloutier)

Les élus de l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve ont officiellement lancé le nouveau programme Éco-quartier en assurant que les citoyens auront droit aux mêmes services dont ils bénéficiaient avant la mise en place de la nouvelle structure lors d’une conférence de presse hier après-midi (26 mars).

« Nous avons décidé de réorganiser la gouvernance des éco-quartiers qui était auparavant confiée à deux organismes mandataires. Les quatre emplacements étaient répartis selon les circonscriptions électorales à l’arrondissement, alors que maintenant, trois points de service desservent plus naturellement le territoire. À la suite d’un appel de propositions public, nous avons aussi décidé de confier le mandat du programme à un seul organisme, Y’a QuelQu’un l’aut’bord du mur (YQQ), pour une période de trois ans, accompagné d’un budget annuel de 350 000 $ », a rappelé le maire Réal Ménard.

Les citoyens de MHM auront droit à un service à la clientèle amélioré en ayant accès aux trois emplacements, peu importe le quartier où ils vivent dans l’arrondissement, avec des heures d’ouverture prolongées jusqu’au soir et même le samedi, à raison de 36 heures par semaine.

Assurer la suite des projets

Alors que certains citoyens très attachés à leurs anciens éco-quartiers — particulièrement ceux de Hochelaga et de Louis-Riel, les deux emplacements qui étaient sous la gouverne du Comité de surveillance Louis-Riel qui a perdu l’appel de proposition public aux mains de YQQ — étaient inquiets du sort des projets mis en place au fil des ans, les conseillers Éric Alan Caldwell et Karine Boivin Roy se sont montrés rassurants lors de la conférence de presse.

« Je me suis assuré auprès des nouvelles coordonnatrices de l’Éco-quartier, Christelle Kouotze et Marion Bonhomme, que les initiatives mises en place à l’éco-quartier Hochelaga, comme le comité citoyen CHAPEAU et les bacs de nourriture partage, seront pérennisées », a souligné M. Caldwell.

« Les démarches déjà entreprises dans Louis-Riel seront aussi conservées, notamment en ce qui concerne le projet de sensibilisation de la gestion des matières résiduelles aux habitations La Pépinière et l’évènement Louis-Riel en fête », a jouté Mme Boivin Roy.

Pour ce qui est des projets dans Mercier-Est, voici un extrait vidéo où Richard Celzi, conseiller de Tétreaultville, en parle :

L’importance des actions locales

Jimmy Vigneux, président du conseil d’administration de Y’a QuelQu’un l’aut’bord du mur, a fait valoir que l’arrondissement n’avait pas fait un cadeau à l’organisme en le choisissant comme mandataire, mais que l’administration lui avait plutôt posé un défi.

« L’une des plus importantes conférences internationales sur le climat aura lieu à Paris en 2015. Néanmoins, il ne faut surtout pas oublier la portée des actions locales pour préserver notre environnement. Nous souhaitons que Mercier-Hochelga-Maisonneuve soit une figure de proue en la matière », a mentionné M. Vigneux.

Vos commentaires
loading...