Publicité

Projet d’école alternative Alter Égaux: déjà plus d’une centaine d’appuis

Vie de quartier
Comité de parents
Les parents présents à la rencontre avec les commissaires scolaires de la CSMD le 18 février, fiers de porter les couleurs de leur école. (photo: Facebook)

Le projet Alter Égaux a le vent dans les voiles avec les 120 appuis amassés en une semaine sur les 200 demandés par la Commission scolaire de Montréal (CSDM) afin qu’elle puisse considérer l’ouverture de cette école alternative dans la circonscription scolaire de Mercier.

Ces signatures d’appui proviennent essentiellement de parents du quartier qui voudraient voir leurs enfants fréquenter ce genre d’établissement (il est possible de remplir le sondage d’appui ici).

« Nous avons besoin d’au moins 200 signatures, mais nous voulons en ramasser bien au-delà ce minimum. De plus, nous avons beaucoup d’appui chez des parents d’enfants d’âge primaire et puisque nous sommes un projet d’école alternative primaire et secondaire, nous avons comme objectif de récolter un peu plus d’appui chez les parents d’enfants aux secondaires », explique Nathalie Francoeur, instigatrice du projet.

Le comité de parents impliqués dans la mise en place du projet travaille très fort pour récolter des lettres d’appui de différents intervenants du milieu, notamment des députés du coin, mais aussi différents groupes avec qui il sera possible de développer des partenariats à l’école. « Le Cercle des jeunes naturalistes et le Studio de musique Cameron nous ont déjà envoyé des lettres. Nous sommes contents, car on veut que notre école alternative soit ouverte sur tous les sujets et non seulement axée sur un aspect en particulier », souligne Mme Francoeur.

Le projet d’école alternative est même venu aux oreilles de Jasmin Roy, président de la fondation portant son nom et qui a pour mission de lutter contre l’intimidation, la discrimination et la violence faites aux enfants en milieu scolaire. Il est d’ailleurs possible de lire ce message sur la page Facebook de la fondation :

Facebook Fondation Jasmin Roy

 

Rencontre avec les commissaires scolaires

Un groupe du comité de parents a rencontré les commissaires scolaires de la CSDM le 18 février dernier pour présenter le projet.

« Nous étions tous habillés en noir et blanc et on arborait fièrement nos macarons avec le logo de l’école, car nous voulions leur démontrer à quel point nous sommes motivés par notre projet! Nous voulions nous démarquer parmi les offres de projet d’école qu’ils auront à analyser prochainement », mentionne Nathalie Francoeur.

En effet, une deuxième rencontre avec les commissaires aura lieu le 25 mars où il sera question de déposer le texte fondateur de l’école, les signatures et les lettres d’appui.

« Après cette rencontre, nous devrions obtenir une réponse au courant des prochains mois. On souhaite évidemment avoir une réponse positive. La prochaine étape sera ensuite de travailler au développement du projet pédagogique de notre école », raconte Mme Francoeur.

D’ici là, le comité de parents va continuer à faire de la publicité en faveur de leur projet, tout en vantant les mérites de leur projet d’école alternative, en déboulonnant quelques mythes au passage. « Nous avons remarqué que plusieurs personnes pensent d’une école alternative est une école du secteur privé, alors que c’est une école publique, donc gratuite », fait valoir Nathalie Francoeur.

Pour en savoir davantage sur le projet d’école alternative, lisez notre article « Un projet d’école alternative dans Mercier » ou bien consultez le site web www.alteregaux.ca.

Vos commentaires
loading...