Publicité

Lettres pour mettre fin au racisme: Alexandra L.

Histoire
Main noire, main blanche
(photo: Salvatore Vuono – FreeDigitalPhotos.net)

Durant le Mois de l’histoire des noirs, qui a lieu chaque année en février, Chantal Poirier et Julie Beaulac, enseignantes à l’École Ste-Claire, ont demandé à leurs élèves de 6e année d’écrire une lettre ouverte afin d’exprimer leurs pensées en rapport avec le racisme, l’esclavage et les inégalités ethniques après en avoir discuté en classe.

Le Journal de Mercier-Est vous présente les compositions de ces élèves en publiant une lettre par jour, pendant 12 jours, en ordre alphabétique d’auteur.

Voici la première, par Alexandra L. Pour consulter le dossier complet, cliquez ici.


Chers lecteurs, 

Je vous écris pour vous parler des personnes noires. Nous voulons arrêter le racisme, il y a pas très longtemps les noirs étaient devenus enfin libres de l’esclavage.

Pensez à MARTIN LUTHER KING, il avait un rêve; un rêve qu’un jour les noirs et les blancs soient tous égaux. Il me paraît évident que MARTIN LUTHER KING voulait la paix dans le monde.

Je suis surprise de voir que dans le temps les blancs achetaient des personnes noires pour travailler à leur place et que si les noirs tentaient de s’échapper ils seraient sûrement morts.

Je ne comprends pas les personnes racistes. À part la couleur, les noirs ils sont pareils que nous, nous sommes tous des humains ici.

J’aimerais que vous fassiez, chaque mois de février, un geste pour arrêter le racisme, car c’est le mois des noirs.

Vos commentaires
loading...