Publicité

Lettres pour mettre fin au racisme: David J.

Histoire
Homme et femme
(photo: stockimages – FreeDigitalPhotos.net)

Durant le Mois de l’histoire des noirs, qui a lieu chaque année en février, Chantal Poirier et Julie Beaulac, enseignantes à l’École Ste-Claire, ont demandé à leurs élèves de 6e année d’écrire une lettre ouverte afin d’exprimer leurs pensées en rapport avec le racisme, l’esclavage et les inégalités ethniques après en avoir discuté en classe.

Le Journal de Mercier-Est vous présente les compositions de ces élèves en publiant une lettre par jour, pendant 12 jours, en ordre alphabétique d’auteur.

Voici la troisième, par David J. Pour consulter le dossier complet, cliquez ici


Chers lecteurs, Aujourd’hui, je vais vous parler du racisme. J’écris cette lettre parce qu’il y a beaucoup de racisme envers différentes cultures. J’ai choisi ce sujet, car ce mois-ci est le mois de l’histoire des Noirs. J’ai su que l’élection de Barack Obama était un événement important, car imaginez avant les Noirs n’avait pas cette opportunité. Ce n’est pas vraiment ce que j’ai appris, ce que j’ai exactement appris est que le un sixième du Canada est victime de racisme et que nos héros de l’époque Martin Luther King et Rosa Parks ont fait plusieurs sacrifices. Maintenant, ils sont morts, car Martin s’est fait assassiner par un Blanc et que Rosa est morte de vieillesse. Le racisme doit arrêter, car c’est inutile. Si vous avez réalisé, Dieu ne nous a pas créés pour faire du mal à quelqu’un, cela veut dire le racisme, mais, disons ce qu’il a voulu n’est pas réalisé. À mon avis, il voulait qu’on soit tous en paix. Pour arrêter le racisme, pour ne pas faire de la peine à une personne, on ne sait jamais si elle rencontre des difficultés. La solution pourrait être de placer des affiches qui diront que le racisme doit arrêter. On doit réfléchir avant d’agir… 

Vos commentaires
loading...