Publicité

Lettres pour mettre fin au racisme: Maude C.

Histoire
Stop Discrimination
(photo: Stuart Miles – FreeDigitalPhotos.net)

Durant le Mois de l’histoire des noirs, qui a lieu chaque année en février, Chantal Poirier et Julie Beaulac, enseignantes à l’École Ste-Claire, ont demandé à leurs élèves de 6e année d’écrire une lettre ouverte afin d’exprimer leurs pensées en rapport avec le racisme, l’esclavage et les inégalités ethniques après en avoir discuté en classe.

Le Journal de Mercier-Est vous présente les compositions de ces élèves en publiant une lettre par jour, pendant 12 jours, en ordre alphabétique d’auteur.

Voici la dixième, par Maude C. Pour consulter le dossier complet, cliquez ici


Chers lecteurs et lectrices,

Aujourd’hui je vais vous parler du racisme.

Premièrement, j’écris cette lettre pour essayer de diminuer l’injustice envers les noirs. J’ai décidé de vous parler de ce sujet aujourd’hui, car je trouve qu’il y a encore du racisme. Je crois que ce n’est pas correct et qu’il faudrait arrêter. Récemment, j’ai lu quelques livres sur Martin Luther King et Rosa Parks. Ce sont des noirs qui ont lutté contre le racisme et ont pris des risques. Comme Rosa Parks, par exemple, qui était dans un autobus, assise sur un banc et des blancs sont rentrés ensuite le chauffeur a dit aux noirs de se lever et elle a dit « non! »

Deuxièmement, je crois que le discours de Martin Luther King a eu un impact envers le racisme, mais il y a encore un peu de discrimination envers les noirs dans le monde. Comme l’année passée à Ferguson quand le policier a tué un homme noir. Nous ne savons pas si le noir a vraiment essayé de prendre l’arme du policier, car nous n’étions pas là. Mais je me demande si ça l’aurait été un blanc, il aurait fait la même chose.

Alors j’aimerais que nous prenions le temps de penser un peu plus avant de parler, car ça pourrait être blessant.

Vos commentaires
loading...