Publicité

Métro Honoré-Beaugrand: des mesures d’apaisement de la circulation

Transport
Les élus devant le plan du métro
Alain Labelle, chef de division de la gestion des réseaux à la STM, Richard Celzi, conseiller de Tétreaultville, Laurence Lavigne Lalonde, conseillère de Maisonneuve-Longue-Pointe et Réal Ménard, maire de MHM, lors de la conférence de presse ce matin. (photo: Stéphane Desjardins)

Ce matin (2 avril), l’arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve dévoilait officiellement un train de mesures d’apaisement de la circulation aux abords de la station de métro Honoré-Beaugrand, dans le but de faciliter la vie des piétons et résidents de ce secteur très achalandé.

Le maire de l’arrondissement, Réal Ménard, flanqué des conseillers de Longue-Pointe, Laurence Lavigne Lalonde, et Tétreaultville, Richard Celzi, a annoncé 13 mesures, qui ont coûté 169 650 $ à l’arrondissement. Signalons que plus de 770 autobus circulent aux abords de la station toutes les 24 heures. On parle de 14 circuits, dont trois de nuit. Plus de 26 300 véhicules passent chaque jour à cet endroit. La station de métro dessert quotidiennement plus de 17 000 personnes, ce qui en fait une des plus achalandées du réseau. « Nous faisons face à un défi opérationnel évident, lance le maire Ménard. Quand la station a été construite, il y a 40 ans, on ne s’attendait pas à un tel achalandage. »

En 2011 et 2012, il y a eu deux accidents mortels aux abords du métro. Le bureau du coroner s’est impliqué et a formulé plusieurs recommandations. L’arrondissement a multiplié les « correctifs », dont plusieurs font partie du train de mesures annoncées ce matin. Il est question ici de marquage au sol de passages piétonniers, de zones d’interdiction d’arrêt aux feux de circulation pour améliorer la fluidité du trafic des autobus, de zones d’arrêt en retrait, de maximisation de l’éclairage, d’interdictions de virages diverses, installation de feux sonores, etc. On a aussi changé la configuration des sorties charretières menant au centre d’achat Village Champlain. Certaines ont été éliminées ou déplacées.

Layout:3

(Image: Arondissement MHM)

On a aussi refait le pavage à certains endroits et utilisé une peinture plus résistante et antidérapante pour le marquage des passages piétonniers. Quelques puisards ont été refaits. On a installé un passage piétonnier au nord de la station, angle Honoré-Beaugrand et Place Honoré-Beaugrand, ainsi que des panneaux « Arrêt » surdimensionnés angle Lepailleur et Gustave-Bleau. L’arrondissement a installé un feu de circulation supplémentaire rue Sherbrooke. « L’installation d’une clôture sur le mail central de la rue Sherbrooke empêche les traversées intempestives ou non sécuritaires à cet endroit », a ajouté Richard Celzi.

Plusieurs résidents du secteur aimeraient que quelques circuits d’autobus soient déplacés vers la station Radisson, jugée mieux conçue pour accueillir un flot élevé d’autobus. « Ce n’est pas simple, a répondu Alain Labelle, chef de division de la gestion des réseaux à la STM. Toutes les stations de métro sont saturées. On ne veut pas non plus déplacer des arrêts sur des rues résidentielles ou diminuer le service pour les usagers. Si nous diminuons la qualité du service, on verra augmenter le flot de véhicules automobiles, ce qui empirera la situation. »

M. Ménard espère que les travaux prévus aux abords de l’autoroute 25 et de la rue Curatteau permettront aux autorités d’améliorer la fluidité du trafic dans le secteur. « Il y a des opportunités et on va travailler avec le ministère des Transports, a ajouté le maire. Et il y a un dialogue intensif avec la STM pour apporter d’autres mesures. »

Vignettes

Il y a deux mois, l’arrondissement a annoncé qu’elle abandonnait l’étude d’un projet de vignettes qui aurait régulé le stationnement sur rue, par les banlieusards, aux abords des stations de métro de l’arrondissement. Les autorités n’ont jamais pu expliquer le projet et ont cédé devant la levée de boucliers de la part de certains citoyens.

Le phénomène exacerbe le problème de sécurité à la station de métro Honoré-Beaugrand, à cause des dizaines d’automobilistes provenant de l’extérieur de la ville, qui circulent dans les environs à la recherche d’une place de stationnement avant d’aller prendre le métro.

« Plusieurs citoyens m’ont écrit pour me faire part de solutions et de suggestions quant à ce problème, explique Laurence Lavigne Lalonde. Je consulte constamment les citoyens à ce sujet. Ma réflexion n’est pas terminée, mais ce problème n’en est pas un de développement durable. C’est avant tout une question d’apaisement de la circulation. Nous travaillons actuellement sur le plan local de circulation pour l’arrondissement : on va avoir un portrait plus juste de la situation dans quelques mois. »

L’achalandage à certaines stations de métro

Honoré-Beaugrand : 18 923

Angrignon : 16 030

Côte-Vertu : 27 327

McGill : 36 270

Honoré-Beaugrand est la 11e station la plus achalandée du réseau, sur 68.

Source : STM – Nombre d’entrants, par jour moyen de semaine, comptes tourniquets, automne 2014

 

Vos commentaires
loading...