Publicité

Un plan pour la revitalisation du quartier

Vie de quartier
Plan RUI Mercier-Est
Communication et mobilisation, développement durable et gestion de projet et pérennisation des actions sont les trois facteurs de réussite du plan stratégique. (photo: Marie-Eve Cloutier)

Solidarité Mercier-Est a lancé son plan stratégique de Revitalisation urbaine intégrée (RUI) lors d’un 5 à 7 hier (23 avril) à la mezzanine de la piscine Annie-Pelletier en présence d’élus de l’arrondissement et des citoyens impliqués de près ou de loin dans la démarche depuis ses débuts.

Adopté par le Comité local de revitalisation (CRL) en février dernier, le plan stratégique vient concrétiser les actions à venir de la RUI. Il se décline en trois facteurs de réussite, cinq axes d’intervention, neuf orientations et vingt objectifs. « La RUI dans Mercier-Est existe depuis 2005. Ce fut une formidable façon pour notre table de quartier de réaliser des projets collectifs, structurants et vivifiants. Nous sommes vraiment fiers de lancer notre plan stratégique », a souligné Émilie Auclair, directrice générale de SME.

Émilie Auclair

(photo: Marie-Eve Cloutier)

«  C’était précurseur il y a 10 ans de réunir autant de monde autour d’une même table afin de discuter des enjeux du quartier. Mais, il s’agit assurément du meilleur modèle à suivre et à perpétuer. Mercier-Est est un quartier de contrastes. Nous devons gérer des problématiques de pauvreté et de transport, entre autres, mais cela n’empêche pas l’arrivée de nouvelles familles. Solidarité Mercier-Est a su trouver l’équilibre pour mener les mobilisations citoyennes, tout en travaillant avec les élus [et les autres acteurs du milieu] », a mentionné Réal Ménard, maire de l’arrondissement.

M.  Ménard a également ajouté quelques mots concernant le développement commercial du quartier au-delà de la zone RUI: « On compte sur la RUI et SME afin d’assurer le développement commercial de la rue Hochelaga, mais je peux aussi vous dire que 2015-2016 sera l’année du Faubourg Contrecœur. Une annonce devrait se faire entendre prochainement en ce sens. »

Réal Ménard

(photo: Marie-Eve Cloutier)

Réalisations passées et à venir 

Lors de son passage au micro, Richard Celzi, conseiller de Tétreaultville, en a profité pour faire un retour sur quelques-uns des accomplissements réalisés dans le cadre de la RUI, comme l’interdiction du camionnage de nuit sur la rue Notre-Dame, la piscine Annie-Pelletier et des améliorations pour la sécurité routière, entre autres.

Richard Celzi a également laissé sous-entendre, à la surprise de plusieurs des personnes présentes, que le projet de revitalisation de l’entrée de quartier de Mercier-Est, réalisé par la RUI dans le cadre du projet spécial Réaliser-Imaginer Montréal, allait finalement voir le jour avec ses places publiques et son art urbain, articulé autour du pôle culturel formé par la Maison de la culture Mercier, la bibliothèque, le Chez-Nous de Mercier-Est, Station Vu et le PITREM.

Or, pour le moment, rien n’est encore officiel. « On peut juste penser que ça augure bien », a commenté Émilie Auclair lorsque le Journal de Mercier-Est lui a demandé si elle était déjà au courant.

Les étapes de la RUI en bref

  • Mai 2005: premier Forum de développement local du quartier Mercier-Est et obtention par MHM d’une RUI pour le sud du quartier Mercier-Est.
  • Novembre 2006: formation du Comité local de revitalisation (CLR) composé de 27 personnes.
  • 2007: lancement d’un plan directeur de la RUI.
  • Octobre 2013: les démarches du Forum Agir pour mon quartier identifient de nouvelles priorités de quartier. Plusieurs concernent la zone RUI. Suite au Forum, un comité de travail est mis sur pied pour travailler sur un nouveau plan stratégique.
  • Après de nombreuses séances de travail concerté avec comme base les réalisations passées de la RUI de 2007 à 2013, des sondages et des portraits, le comité de travail soumet le plan stratégique 2014 au CLR.

La RUI en chiffres

  • De 2007 à 2013: 1,4 million $ a été investi dans de multiples projets dans la zone RUI.
  • Le budget régulier de la RUI se chiffrait à 134 100$ annuellement + 25 000 $ (Enveloppe Alliance pour la solidarité – RUI).
  • Pour 2015-2016, les budgets sont revus à la baisse: 96 151$ seront alloués + 16 667$. Cette diminution s’explique par le retrait d’un partenaire dans le projet et de la division des zones en 12 RUI au lieu de 8 sur l’île de Montréal.
Zone RUI dans Mercier-Est.

Zone RUI dans Mercier-Est. (photo: Capture d’écran tirée du Plan Stratégique RUI 2014)

Vos commentaires
loading...