Publicité

Plan d’action propreté 2015: MHM mise sur l’implication citoyenne

Élus
Les élus de l'arrondissement MHM
Les élus de l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve devant le nouveau balais de rue RAVO. (photo: Marie-Eve Cloutier)

Les élus de l’arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve mettent beaucoup d’espoir sur l’implication des citoyens cet été pour faire de leur Plan d’action propreté 2015 un succès.

« Le respect des horaires de collecte, le civisme, le dépôt des encombrants de manière appropriée sont autant de gestes qui peuvent être posés pour y arriver. Nous avons d’ailleurs noté une amélioration à ce sujet l’année dernière. En 2014, la création de l’unité locale de propreté ainsi que l’implication des citoyennes et des citoyens ont donné des résultats très positifs : le nombre de requêtes pour les dépôts illégaux en cas de non-respect des lieux de dépôt et d’horaire a diminué de 22 % par rapport à 2013 », a déclaré Réal Ménard, maire de l’arrondissement, lors d’une conférence de presse hier matin (lundi).

De nouveaux équipements

L’administration dispose d’un budget de 4,4 M$ pour la propreté dans l’arrondissement, soit 3,9 M$ provenant du budget de l’arrondissement et 552 000 $ de la ville-centre.

Le Plan d’action propreté est échelonné sur une période de 26 semaines qui ont débuté en ce mois de mai. Cette année, MHM s’est doté de deux nouveaux balais de rues et prévoit aussi l’installation de 68 poubelles supplémentaires.

« Deux balais RAVO sont ajoutés à l’équipement de nettoyage. Ces balais sont plus petits et disposent d’une brosse frontale extensible, donc ils sont plus polyvalents. Ils peuvent servir à nettoyer les pistes cyclables et arrivent à mieux travailler dans les endroits où il y a des saillies de trottoir », explique Laurence Lavigne Lalonde, conseillère de Maisonneuve Longue-Pointe.

En plus de l’équipe de voirie, l’arrondissement formera à nouveau une brigade propreté composée de 14 étudiants qui viendront prêter main-forte aux équipes de cols bleus dans les rues commerciales et les parcs. Des surveillants d’installation seront aussi déployés dans plusieurs parcs de l’arrondissement en plus d’assignés de parc permanent pour certains endroits.

Concernant le parc Thomas-Chapais, malheureusement connu pour être la cible d’amateur de feu de camps qui risqueraient fort bien un jour ou l’autre de se transformer en feu de forêt comme en témoignent les photos prises lors de la corvée de nettoyage du 9 mai dernier, le maire de l’arrondissement fut questionné à savoir si des actions spécifiques allaient être entreprises à cet endroit.

Bien au courant de la situation, Réal Ménard a mentionné que le parc Thomas-Chapais allait bénéficier de la présence de deux des trois groupes cet été (soit la brigade propreté et les surveillants d’installations), en plus de pouvoir compter sur l’implication du poste de quartier 48 du SPVM.

Élagage dans Mercier-Est 

Un important travail d’élagage des arbres de rue dans le quartier sera entamé au courant des prochaines semaines.

« Nous sommes un des arrondissements où il y a le plus d’arbres et d’arbustes à Montréal. En plus d’être nombreux, ils sont de grande envergure. Planter des arbres, c’est bien, mais il faut aussi penser à les entretenir. Il était donc logique d’inclure l’élagage dans notre Plan d’action. Nous allons donc faire un blitz d’élagage dans Mercier-Est dans le secteur situé entre les rues Curatteau et des Ormeaux, entre le fleuve Saint-Laurent et la limite nord de l’arrondissement », a ajouté Richard Celzi, conseiller de Tétreaultville.

Vos commentaires
loading...