Publicité

Une naissance, une famille, un arbre

Environnement
La famille Reffad avec Laurence Lavigne Lalonde et Réal Ménard
La famille de la petite Sarah Reffad, accompagnée ici de ses parents, de ses frères aînés et entourée par Laurence Lavigne Lalonde et Réal Ménard, est l’une des quatre familles de Mercier-Est à avoir un arbre planté en son nom au parc Morgan. (photo: Marie-Eve Cloutier)

Une vingtaine de familles de l’arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, dont quatre provenant de Mercier-Est, sont venues découvrir l’arbre planté en leur nom au parc Morgan grâce au programme Une famille, un arbre, le samedi 16 mai.

Ce programme, qui a commencé à germer à l’arrondissement à partir de 2011 pour être mis en place officiellement en 2012, vise à améliorer le milieu de vie en plus de susciter un plus fort sentiment d’appartenance chez les familles du quartier qui célèbrent l’arrivée d’un nouvel enfant, de naissance ou d’adoption, en plantant un arbre sur le domaine public au nom de la famille.

Cette année, 48 familles de MHM se sont inscrites pour participer au programme.

MHM, ami des familles et des arbres

« L’idée originale vient en fait de nos collègues dans l’arrondissement Saint-Laurent. Les arbres sont souvent symboles de la vie en plus de contribuer grandement à l’amélioration de la santé des populations. C’est d’ailleurs pour cette raison que la Ville de Montréal souhaite planter 300 000 arbres sur son territoire d’ici les 10 prochaines années », a rappelé du coup Réal Ménard, maire de l’arrondissement et responsable du développement durable, de l’environnement, des grands parcs et des espaces verts au comité exécutif.

« Il y a aussi un beau parallèle à faire avec la plantation de l’arbre et l’arbre généalogique d’une famille. Nous croyons en l’importance des familles en plus des arbres sur notre territoire pour assurer la qualité d’un milieu de vie et le programme Une famille, un arbre le démontre bien. C’est pour cette raison que nous mettons beaucoup d’effort dans le verdissement des parcs, des sentiers piétons, des ruelles vertes et aussi dans l’organisation de fêtes de quartier », a ajouté Laurence Lavigne Lalonde, conseillère de Maisonneuve-Longue-Pointe et responsable des dossiers « famille » à l’arrondissement.

Mme Lavigne Lalonde a également tenu à souligner que depuis 5 ans, Mercier–Hochelaga-Maisonneuve est reconnu comme étant une « municipalité amie des enfants », une accréditation accordée par l’UNICEF.

Pour l’occasion, MHM avait organisé une fête en invitant une clown et un magicien pour amuser les enfants et les familles qui ont pris part à l’évènement samedi, sans oublier la présence de Vadrouille, la mascotte de l’arrondissement.

Parmi les arbres plantés associés aux familles, on retrouve des érables de Norvège « colonnaires », des féviers, des féviers « sun burst », des hêtres pourpres, des lilas japonais, des ginkgos biloba, des prunus virginiana et des tilleuls « green spire ».

Pour en savoir plus sur le programme Une famille, un arbre, il suffit de consulter le site web de l’arrondissement.

Vos commentaires
loading...