Publicité

Une nouvelle murale en plein pôle culturel

Culture
Deux des artistes du collectif A'Shop en train de réaliser la murale
Dodo Ose et Zek à l’oeuvre vendredi dernier. La murale devrait être complétée d’ici demain. (photo: Marie-Eve Cloutier)

La plupart d’entre vous ont sûrement remarqué que l’immense mur de béton gris du 8105, rue Hochelaga est beaucoup plus coloré depuis environ une semaine.

Le projet de murale, qui devait en principe se faire l’année dernière, mais dont l’échéancier a dû être repoussé, voit enfin le jour sur le côté gauche de l’édifice abritant la Maison de la culture Mercier et la bibliothèque, soit en plein coeur du futur pôle culturel qui devrait se former dans ce secteur grâce au projet de revitalisation de l’entrée de quartier de la RUI.

L’œuvre a été réalisée par A’Shop (que l’on prononce comme dans la contraction de l’expression « À la shop »), une compagnie de production d’artistes autogérés spécialisée en peinture murale, en street art et en esthétique urbaine. La compagnie est d’ailleurs l’une des cinq à Montréal à avoir bénéficié du soutien à l’art mural concédé dans le cadre d’un projet pilote mené par la ville. L’objectif de ce projet est essentiellement de favoriser l’accès aux arts et à la culture, de mettre en valeur le travail des créateurs et d’améliorer la qualité culturelle du cadre de vie des citoyens montréalais.

Échafaudage de A'Shop

Un mélange d’art, de culture, de graffitis et surtout beaucoup de couleurs caractérisent la murale réalisée par A’Shop. (photo: Marie-Eve Cloutier)

Imagination collective

La murale, qui aura mis environ une dizaine de jours à réaliser, est sortie tout droit de l’univers créatif de trois artistes du collectif A’Shop, soit Ankh, Dodo Ose et Zek sous l’œil attentif de Mik, gérant de production (alias Ankh… eh oui!).

« Même si en tant qu’artistes, nous avons pu laisser libre cours à notre imagination, nous avons aussi travaillé en collaboration avec la bibliothèque, la Maison de la culture Mercier et aussi Y’a QuelQu’un l’aut’bord du mur pour la suggestion de la thématique. Ils souhaitaient voir une œuvre axée sur la culture et l’art. Nous nous sommes également inspiré de la sculpture [Anamorphose d’une fenêtre de Claude Lamarche] sur le devant du bâtiment », explique Mik.

Une maquette a donc été soumise aux trois collaborateurs et après quelques modifications, l’art, la culture, mais surtout le cinéma et la photo ont trouvé leur équilibre dans l’œuvre finale, tout en laissant de la place à la sculpture de métal de Claude Lamarche.

L’inauguration officielle de la murale devrait avoir lieu autour du 18 juin (date exacte à venir).

Deuxième projet

En entrevue avec le Journal de Mercier-Est, le gérant de production du A’Shop a révélé qu’un autre projet annexe sera réalisé par Ella et Pitr, du regroupement d’artistes Little Lab, cet été. Cette deuxième œuvre sera d’aussi grande envergure et sur le même bâtiment.

Tenez-vous bien, la fresque sera réalisée nul autre que sur le toit de la Maison de la culture!

En effet, il est maintenant commun d’embellir sa toiture par ce genre de projet, notamment grâce à ce que peuvent nous dévoiler du ciel des services comme Google Earth. Le collectif A’Shop a lui-même eu la chance de voir Ella et Pitr embellir leur toit l’automne dernier.

Vos commentaires
loading...