Publicité

Dernière messe de l’église Saint-Victor ce dimanche

Vie de quartier
L'église Saint-Victor
L’église Saint-Victor est située au 2505, avenue Hector. (photo: Les Badauds de Mercier-Est)

La dernière messe de l’église Saint-Victor sera célébrée ce dimanche 28 juin, à 10 h 30.

« Nous allons faire de cette dernière messe un évènement spécial. Le thème sera 104 ans de vie à Saint-Victor: rendons grâce au Seigneur », dit François Baril, curé de l’église Saint-François D’Assise et responsable de la pastorale à Saint-Victor, lorsque rejoint au téléphone par le Journal de Mercier-Est.

Plus de 250 personnes sont attendues pour prendre part à cette dernière messe selon M. Baril. « Le maire de l’arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, Réal Ménard, devrait être également des nôtres. D’anciens curés de l’église ainsi que plusieurs paroissiens seront aussi présents. Ce sera une célébration de passage », explique-t-il.

Aller de l’avant

Suite à de nombreuses rumeurs sur les réseaux sociaux, le sort de l’église Saint-Victor semblait avoir été décidé avant même qu’une décision formelle n’ait été prise par les paroissiennes et les paroissiens de l’église concernant sa fermeture.

En avril dernier, plusieurs personnes prétendaient que l’église Saint-Victor allait fermer ses portes le 1er juin pour être démolie par la suite. Les ouï-dire rapportaient que des condos allaient prendre la place du lieu saint situé au 2505, avenue Hector. Cette rumeur avait alors été démentie par le diocèse de Montréal.

Le 12 mai, à la suite d’une réunion spéciale, les paroissiennes et des paroissiens de l’église ont voté à la majorité pour la fermeture définitive de l’église. La situation financière de Saint-Victor étant préoccupante depuis quelques années, la fermeture de l’église semblait donc la meilleure des choses à faire. Il n’en demeure pas moins que plusieurs groupes communautaires, comme l’aide alimentaire Saint-Victor, étaient accueillis dans le presbytère afin d’y ternir leurs activités et rendre leurs services.

« Nous avons analysé plusieurs scénarios afin de trouver une solution et garder ces organismes à cet endroit, mais ce ne sera pas possible. Nous ferons le point dimanche prochain pour parler de leur sort. Un chapitre se termine, mais je peux affirmer que le tout ira pour le mieux », laisse entendre François Baril.

Un goûter viendra clôturer la célébration spéciale de dimanche à l’église Saint-Victor.

Vos commentaires
loading...