Publicité

La carte de la Longue-Pointe en 1907

Histoire
Carte de la Longue-Pointe en 1907.
La Longue-Pointe en 1907 : on voit très bien l’emplacement des rues du village et des deux églises, qui ont toutes été rasées pour faire place au pont-tunnel Louis-H. Lafontaine, au début des années 1960. Tout ce qui est à l’ouest de la rue Lepailleur a disparu.

Il y a plus de cent ans, la Longue-Pointe commençait environ à la rue Viau pour se terminer dans l’actuel Montréal-Est.

J’ai retracé plusieurs cartes du territoire aux Archives nationales. Elles témoignent déjà de l’industrialisation de l’époque et de l’urbanisation qui gagne rapidement certains secteurs, comme Tétreaultville. À noter : les cartes étaient écrites en anglais.

1907 notre quartier-2

Le territoire qui s’étend au sud de la rue Dubuisson. À remarquer que la Promenade du parc Bellerive n’existe pas, puisque la rue Bellerive donne directement sur le fleuve.

1907 notre quartier-6

Mercier-Ouest, aujourd’hui. À l’est, les terrains de Saint-Jean-de-Dieu, aujourd’hui l’institut universitaire en santé mentale de Montréal. À gauche, le ruisseau Molson, aujourd’hui canalisé. Sur la carte, on voit les prolongements de la rue Adam et Sainte-Catherine jusqu’à Dickson… qui n’ont jamais été réalisés.

1907 notre quartier-7

L’extrême ouest de la Longue-Pointe, avec le bassin de l’ex-Canadian Vickers, le chantier naval qui a donné beaucoup d’emploi aux habitants du quartier.

1907 notre quartier-5

Encore Mercier-Ouest. À noter, le défunt parc d’amusement Dominion, dont la célébrité dépassait les frontières du Québec. La Canada Ciment aussi, qui a déménagé sur les terrains de la carrière Lafarge.

1907 notre quartier-4

La Longue-Pointe au nord de la rue Sherbrooke, juste à l’est de l’autoroute 25 aujourd’hui. Il reste de grands pans du territoire à bâtir. Les maisons côtoient les fermes.

1907 notre quartier-3

Les environs du parc Liébert.

Vos commentaires
loading...