Publicité

La RUI, le sage et la muse

Culture, Élus
Photo de famille des principaux acteurs impliqués de près ou de loin dans la réalisation de la murale. (photo: Arrondissement MHM)
Photo de famille des principaux acteurs impliqués de près ou de loin dans la réalisation de la murale. (photo: Arrondissement MHM)

Les élus de l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve et de la Ville de Montréal, l’équipe de Solidarité Mercier-Est, des représentants d’organisme du quartier ainsi que des artistes du collectif A’Shop étaient tous réuni hier (18 juin) afin d’inaugurer officiellement la nouvelle murale extérieure de la bibliothèque et de la Maison de la culture Mercier.

La conférence de presse était également une occasion pour annoncer de manière officielle (puisque l’information avait déjà glissé de manière officieuse en avril dernier) que le projet de revitalisation d’entrée de quartier allait voir le jour. En effet, la nouvelle murale, située en plein dans ce qu’on pourra nommer bientôt le « pôle culturel de Mercier-Est », veillera par ses 29 mètres de large sur ses 5 mètres de haut sur le futur espace multifonctionnel qui sera aménagé sur l’actuel stationnement de la bibliothèque et de la Maison de la culture Mercier. Un second espace public sera également aménagé à l’intention des aînés, non loin du 8105, rue Hochelaga, devant le Chez-Nous de Mercier-Est et le PITREM.

Ces nouveaux aménagements sont rendus possibles grâce à une entente de 175 millions de $ conclue entre la Ville de Montréal et le Secrétariat à la région métropolitaine avec le gouvernement du Québec pour le projet Imaginer-Réaliser Montréal. Chaque zone de revitalisation urbaine intégrée (RUI) s’est partagé à parts égales les sommes contenues dans cette enveloppe spéciale, faisant en sorte que la RUI de Mercier-Est bénéficie de 416 000 $ pour son projet de revitalisation d’entrée de quartier. Solidarité Mercier-Est (SME) agit à titre de fiduciaire et de porteur dans ce projet grandement attendu dans le quartier, puisque plusieurs citoyens et représentants d’organismes ont travaillé fort afin d’arriver à son ébauche, de manière collective.

Des investissements supplémentaires 

Alors que l’annonce de l’obtention de l’enveloppe de 416 000 $ pour la revitalisation d’entrée de quartier était déjà une très bonne nouvelle pour Mercier-Est, le maire de l’arrondissement a également annoncé que 150 000 $ de plus seront ajoutés au projet.

« Le soutien financier pour la démarche de revitalisation urbaine intégrée initiée dans Mercier-Est [sera] bonifiée grâce à la participation financière de l’arrondissement, de la RUI de Mercier-Est et d’autres partenaires, ce qui totalisera plus de 150 000 $ supplémentaires », a indiqué Réal Ménard.  « Le projet de revitalisation de l’entrée du quartier Mercier-Est sera d’autant plus porteur qu’il s’inscrit dans une série d’interventions structurantes comme la conversion de l’ancienne cour de voirie Honoré-Beaugrand en projet résidentiel d’environ 300 unités comprenant commerces et espaces verts ou encore l’éventuel prolongement de la piste cyclable sur la rue Souligny vers l’est et vers l’ouest, sans parler de l’implantation de traverses piétonnes et cyclistes qui permettront de relier les installations culturelles et sportives du quartier », a-t-il ajouté.

Pour en savoir davantage sur le projet de revitalisation d’entrée de quartier, voici une vidéo produite par l’arrondissement:

Un levier incroyable

Pour Émilie Auclair, directrice générale de SME, l’obtention du financement pour le projet de revitalisation de l’entrée de quartier représente un excellent momentum pour Mercier-Est.

« Avec notre plan stratégique, le projet RUI, le pôle culturel, le futur projet de logements sur le terrain de l’ancienne cour de voirie, l’entrée du quartier deviendra un lieu unique et convivial. La revitalisation de ce secteur viendra créer deux espaces de vie et le concept d’urbanisme sera participatif. La prochaine étape est donc celle de l’idéation du projet dans ses détails. Nous souhaitons maintenir l’énergie créatrice qui nous a menés jusqu’ici. Je peux tout de suite vous dire que les résidents de Mercier-Est verront le point culminant de ce gros projet à temps pour les célébrations du 375e anniversaire de la Ville de Montréal! » a déclaré Mme Auclair.

Du travail jour et nuit

A’Shop est l’une des plus grandes entreprises de mural au Canada. Réalisée entre le 8 et le 22 mai dernier avec Y’a Quelqu’un l’aut’bord (YQQ) du mur en tant que gestionnaire de projet, les membres du collectifs ont travaillé jour et nuit pour réaliser la murale Le sage et la muse, comme en témoigne cette vidéo en accéléré (timelaps). 

L’ensemble du projet aura nécessité des investissements totaux de 53 900 $ dont les sommes proviennent de l’entente sur le développement culturel entre la Ville de Montréal et le ministère de la Culture et des Communications, l’arrondissement de MHM, la RUI de Mercier-Est et YQQ.

Vos commentaires
loading...