Publicité

La valeur des condos grimpe dans Mercier Hochelaga-Maisonneuve

Immobilier
Le Faubourg Contrecoeur.
Les valeur des condos grimpent dans MHM. Notre photo: le Faubourg Contrecoeur. (Photo: Stéphane Desjardins)

Le prix des copropriétés a grimpé de 16 % en cinq ans dans Mercier–Hochelaga-Maisonneuve. Et les condos sont tout petits.

C’est le constat d’une étude publiée début juin par la firme JLR Solutions foncières. L’étude révèle le prix médian par pied carré des copropriétés vendues sur l’île de Montréal en 2014. Pour toute l’île, il a cru de 22 % entre 2009 et 2014, passant de 250 $/p2 à 304 $/p2. Il s’est stabilisé depuis à ce montant. Ce qui se traduit par un prix médian pour l’ensemble des copropriétés de l’île (revente et nouvelles constructions) 280 000 $ en 2014, pour une taille moyenne de 942 pieds carrés.

Où c’est plus cher?

JLR rappelle que les prix sont déterminés par la géographie et la qualité de la propriété. Selon son étude, c’est dans l’arrondissement de Ville-Marie, soit au centre-ville, que les prix sont les plus élevés, à cause de la rareté des terrains disponibles. C’est pourtant l’arrondissement qui compte le plus de reventes en 2014, soit 15 % du marché.

Westmount est également un marché cher, mais le peu de transactions ne permet pas une étude statistique fiable.

Selon JLR, Ville-Marie vient en première place, suivi de la ville de Mont-Royal, de l’arrondissement d’Outremont et, en quatrième place, du Plateau Mont-Royal, à 370 $. Dans Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, on parle de 263 $, ce qui se situe dans la partie inférieure de prix. Les condos y sont encore abordables. Mais cette moyenne est en hausse de 16 % sur cinq ans. Sur un an, on assiste à une chute des prix de 3 %! L’étude ne précise pas les données concernant Mercier-Est, dont le marché comporte des différences avec Hochelaga-Maisonneuve, où l’on constate un marché du condo en effervescence depuis une décennie.

MHM n’est donc pas un des secteurs de Montréal où l’augmentation des prix a été la plus forte depuis cinq ans, mais à 16 %, c’est appréciable. Ce qui donnera des arguments à ceux qui affirment que l’arrondissement s’embourgeoise rapidement. D’autres soulignent que l’explosion des valeurs et la petite taille des copropriétés ne favorise pas la rétention des familles. JLR souligne d’ailleurs que les grandes copropriétés se situent surtout à Outremont et Ville Mont-Royal, secteurs où les revenus sont plus élevés que la moyenne montréalaise. La taille moyenne en pieds carrés se situe à 1355 à Mont-Royal, 1274 à Côte-Saint-Luc, 1166 à Outremont, comparativement à 911 dans MHM.

Où c’est moins cher?

Il faut vivre loin du centre-ville pour accéder à la propriété, si l’on se fie à l’étude de JLR. En effet, le prix médian des condos se situe à 176 $/p2 à Dollard-des-Ormeaux, à 189 $ à Rivière-des-Prairies/Pointe-aux-Trembles, à 210 $ à Pierrefonds/Roxboro et à 229 $ à Montréal-Nord.

Source: JLR — Rapport des copropriétés au pied carré 2014

Vos commentaires
loading...