Publicité

Une année de transition et de consolidation

Vie de quartier
Membre de Solidarité Mercier-Est présents à l'assemblée
L’assemblée générale de Solidarité Mercier-Est a eu lieu hier soir au Centre Tétreaultville situé au 8300, rue de Teck. (photo: Marie-Eve Cloutier)

L’année 2014-2015 en aura été une de « transition et de consolidation » pour Solidarité Mercier-Est pour reprendre les mots de sa directrice générale, Émilie Auclair.

C’est le bilan que Mme Auclair a pu faire hier lorsque le Journal de Mercier-Est lui a demandé de résumer en une phrase l’année financière qui vient de se terminer à l’occasion de l’assemblée générale annuelle de l’organisme qui a eu lieu hier soir (lundi) au Centre Tétreaultville.

« Beaucoup de projets qui ont demandé des efforts à mettre en place ont pu enfin voir le jour dans Mercier-Est, comme le projet de revitalisation d’entrée de quartier. J’ai déjà hâte à la prochaine AGA pour pouvoir parler des résultats de ces initiatives », ajoute celle qui réalisait sa première AGA en tant que directrice générale de SME.

En effet, SME a travaillé à donner du sens à ses actions de concertation, notamment afin d’articuler les 20 priorités de quartier adoptées lors du Forum « Agir pour mon quartier » de 2013 au courant de la dernière année. Or, le Plan d’action intégré de 2015 ayant été adopté seulement officiellement en avril, il faudra effectivement attendre à l’année prochaine pour que l’organisme puisse en parler dans son rapport annuel.

Néanmoins, en tant que table intersectorielle et multiréseaux du quartier, le rapport annuel de Solidarité Mercier-Est permet aussi de nous remémorer les bons coups du quartier, comme l’inauguration de la piscine Annie-Pelletier et des installations du parc L.-O. Taillon, l’ouverture du Up café et le premier anniversaire de Station Vu, sans oublier le départ de l’ex-directrice générale, Fabienne Audette.

Daniella Menegheni avec deux membres de SME

Daniella Meneghini, agente de communications chez Solidarité Mercier-Est, passe en revue les différentes actions entreprises par l’organisme au courant de l’année avec des membres de SME. (photo: Marie-Eve Cloutier)

Un plus gros budget et des économies

Les résultats du rapport financier annuel de Solidarité Mercier-Est montrent que l’organisme a réussi à accumuler un excédent de près de 48 000 $ pour l’exercice terminé au 31 mars 2015.

« Les économies réalisées cette année sont dues principalement au montant plus élevé provenant de l’enveloppe pour le projet de revitalisation urbaine intégrée et à la diminution des salaires et des charges sociales en ne remplaçant pas le poste de directrice adjointe après que Mme Auclair ait été nommée directrice générale », a expliqué Caroline Pombert, CPA auditrice chez APSV.

D’un autre côté, SME réserve entre autres une somme d’environ 20 000 $ dans ses prévisions budgétaires 2015-2016 pour la création d’un nouveau poste dont la nature restera à définir. Il sera certainement question d’un emploi de « terrain » dont l’entrée en vigueur devrait se faire l’automne prochain.

Contrairement à d’autres organismes communautaires du quartier, SME est parmi les plus épargnés en ce qui concerne les coupes budgétaires. Il n’en demeure pas moins que les chiffres avancés sont sous toutes réserves pour deux programmes, soit Québec en Forme et Avenir d’enfants, puisque l’année financière de ceux-ci s’échelonne de juin à juillet. De plus, un financement non récurrent de 75 000 $ de Centraide en soutien à la mobilisation des communautés se terminera à la fin de la prochaine année financière. « Nous allons bientôt rencontrer les gens de Centraide pour tenter de poursuivre ce financement », a indiqué Émilie Auclair.

Membres du CA de SME

Le CA de SME peut compter sur deux nouveaux membres cette année, soit Sophie Gagnon (à gauche) et Yacouba Sedion (au centre). Anne-Marie Marcotte, Yvonick Houde et Pauline Picotin ont renouvelé leur mandat. Sur la photo figurent également Anne-Marie Blais et Stéphane Tremblay. (photo: Marie-Eve Cloutier)

Des projets WOW! dans la communauté

Comme la tradition le veut maintenant, Solidarité Mercier-Est a remis des certificats pour les projets les plus « Wow! » du quartier soumis par les membres de la collectivité. Six groupes a eu droit à cet honneur cette année, soit, le PITREM pour son projet de stage à temps partiel, l’Antre-Jeunes pour ses ateliers d’aide aux devoirs, le Centre Tétreaultville pour le projet des élèves conteurs, Y’a QuelQu’un l’aut’bord du mur pour les carrés d’arbres, la Maison des familles pour l’ensemble de l’œuvre du travail de milieu par réalisé par Juliette Grosse et… le Journal de Mercier-Est!

Vos commentaires
loading...