Publicité

Une soixantaine de personnes célèbrent leur nouvelle citoyenneté avec la députée Ève Péclet

Communiqués
Les nouveaux citoyens ont pu en apprendre plus sur les fonctions d’une députée fédérale, les services offerts à son bureau de circonscription de La Pointe-de-l’Île et l’histoire de leur quartier. (Photo: bureau de la députée Ève Péclet)
Les nouveaux citoyens ont pu en apprendre plus sur les fonctions d’une députée fédérale, les services offerts à son bureau de circonscription de La Pointe-de-l’Île et l’histoire de leur quartier. (Photo: bureau de la députée Ève Péclet)

Le 24 mai, une soixantaine de personnes, vivant principalement dans le quartier de Mercier, ont souligné l’obtention de leur citoyenneté canadienne, lors d’une rencontre organisée par la députée de La Pointe-de-l’Île, Ève Péclet. L’activité s’est déroulée au restaurant Ôzeu.

« L’obtention de la citoyenneté canadienne est l’aboutissement d’une longue démarche. Au long de ces années, vous avez fait preuve de persévérance et de patience. Maintenant, vous vous êtes bien intégrés et vous êtes ici chez vous », a déclaré l’élue néo-démocrate dans son allocution.

Mme Péclet a souligné la contribution de ces familles aux sociétés canadienne, québécoise et montréalaise sur les plans social, économique et culturel. En cette même occasion, elle a parlé des services offerts à son bureau de circonscription.

Les gens présents ont écouté avec beaucoup d’attention la conférence de M. Réjean Charbonneau directeur archiviste de l’Atelier d’histoire de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve portant sur l’évolution du quartier, du début de la colonisation à aujourd’hui.

« Grâce à M. Charbonneau, ces nouveaux citoyens étaient heureux d’en savoir plus sur l’histoire de leur quartier  », a mentionné Mme Péclet.

Vos commentaires
loading...