Publicité

Les jeunes jardiniers récoltent le fruit de leurs efforts

Santé
Un des jeunes jardiniers en train de garnir les salades avec le pesto maison concocté à partir des légumes et des herbes du jardin. (photo: Marie-Eve Cloutier)
Un des jeunes jardiniers en train de garnir les salades avec le pesto maison concocté à partir des légumes et des herbes du jardin. (photo: Marie-Eve Cloutier)

Après avoir travaillé fort tout l’été, les Jeunes jardiniers de Montréal ont pu goûter à leurs récoltes lors du dernier atelier de la saison ce matin (26 août).

Salade verte, crêpes salées avec fromage de chèvre et pesto vert et rouge étaient au menu alors que le thème de l’activité était « Je cuisine mon jardin ».

Lancé officiellement le 12 juin dernier, le programme Jeunes jardiniers de Montréal vise à intégrer le jardinage au cursus scolaire. Ce projet est né de l’initiative d’André Pednault, président du jardin communautaire BP Tétreaultville, situé à l’angle des rues Aubry et de Teck.

M. Pednault avait commencé par un groupe test composé d’élèves de 5e et 6e année de l’école Armand-Lavergne en février dernier. Trois autres groupes d’élèves, dont certains provenant de l’école Philippe-Labarre, ont aussi embarqué en cours de route, accompagnés de leurs professeurs. À la fin des classes, une série de 10 ateliers donnée au jardin permettaient aux élèves de continuer leur apprentissage. Beaucoup d’élèves ont continué à fréquenter le jardin communautaire malgré l’été, sauf durant les vacances en familles où les jeunes pouvaient se trouver à l’extérieur de Montréal, explique André Pednault.

« Depuis, j’ai beaucoup de demandes, non seulement de la part d’écoles du quartier (NDLR : M. Pednault a par ailleurs reçu l’appel d’une directrice d’école le temps de faire l’entrevue!), mais aussi de parents qui ont entendu parler du projet. Certains auraient bien voulu que leurs enfants, inscrits à des camps d’été, puissent prendre part aux ateliers », raconte le jardinier.

Une différence qui se goûte

Suite à chacun des ateliers, les jeunes jardiniers étaient invités à remplir des feuilles de commentaires. Questionnés sur l’atelier de dégustation d’aujourd’hui, les enfants, dont certains ont affirmé aimer les légumes depuis toujours (!), ont surtout mentionné que la différence se situait au goût. « Nos légumes du jardin sont plus frais! » ont-ils mentionné.

Les bacs cultivés regorgeant encore de légumes, les jeunes jardiniers pourront continuer à les récolter durant les semaines à venir, même après la rentrée scolaire. « Nous allons continuer à jardiner jusqu’à la fermeture des jardins communautaire en octobre », indique André Pednault.

Lors de l’inauguration du projet en juin, André Pednault avait formulé le souhait de doubler la superficie de ses jardinets. Or, son souhait devrait bien être exaucé à temps pour l’ouverture de la prochaine saison. « J’ai eu une promesse de la part du maire de l’arrondissement, Réal Ménard, et mon commanditaire principal, Patrick Morin, devrait embarquer aussi. On devrait donc avoir 16 autres jardinets au printemps prochain », mentionne M. Pednault.

Vos commentaires
loading...