Publicité

Cinéma: la Famille Bélier chez Station Vu

Culture
Louane Emera dans la Famille Bélier
La jeune Louane Emera porte pratiquement le film sur ses épaules, avec un talent de chanteuse indéniable. (Photo: Films Séville)

Station Vu projettera ce vendredi (4 septembre) le film « La Famille Bélier », du réalisateur belge Éric Lartigau, véritable succès populaire du cinéma francophone des dernières années.

Difficile de ne pas aimer ce film, un vrai feel good movie racontant l’histoire d’une jeune fille, Paula, 16 ans, que tous les parents d’adolescents aimeraient avoir : assidue à l’école, plus que serviable à la maison, aimante, belle, talentueuse. On est au cinéma et celui-là fait rêver.

Lartigau navigue habilement sur les bons sentiments que distille invariablement cette histoire au message clair et limpide : quand tu travailles fort et que tu as du talent, tu peux surmonter toutes les épreuves. Même les plus poignantes.

Car Paula, en plus de combattre ses doutes sur ses propres capacités, d’affronter ce que la vie met sur votre chemin quand on est ado (notamment l’apprentissage de l’amour et les rivalités de cour d’école), doit aussi composer avec une réalité familiale très particulière : ses deux parents et son jeune frère sont sourds. Et tout ce beau monde habite une ferme laitière : on parle ici d’un rythme de vie très exigeant.

Mais Paula s’inscrit à un cours de musique bien malgré elle : elle a un œil sur un beau jeune homme qui semble inaccessible. Si le chant ne l’attire pas outre mesure, le professeur, qui agit comme chef de chœur, lui, a rapidement saisi toute l’ampleur du talent de la jeune fille. Il lui propose, rapidement, de participer à un concours de jeunes talents tenu à Paris, par la télévision nationale. Un concours prestigieux. Si elle l’emporte, elle devra vivre dans la Ville Lumière pour terminer ses études. Loin, très loin de la ferme familiale.

Seulement voilà, Paula est indispensable sur une ferme où chacun s’échine à faire rouler la PME familiale : elle sert de lien avec le monde extérieur. Et, aussi, les parents, qui n’y comprennent que dalle sur la valeur du talent de leur fille, sont incapables de comprendre l’incroyable chance qui s’offre à Paula. On assiste, inévitablement, à une fracture classique : quand faut-il que nos rejetons quittent le nid familial et dans quelles circonstances. Pour certains, ça se passe sans heurts. Pour d’autres, c’est un chemin de croix déchirant. Ce le sera pour Paula.

La Bande-annonce du film.

Vos commentaires
loading...