Publicité

Le Chez-Nous de Mercier-Est célèbre ses 30 ans

Vie de quartier
Une plaque commémorative a été dévoilée lors des célébrations. Sur la photo, de gauche à droite: Maka Kotto, député de Bourget, Rita Lafontaine, comédienne et porte-parole, Micheline Roch, présidente du CA du Chez-Nous, Réal Ménard, maire de l'arrondissement, et Richard Celzi, conseiller de Tétreaultville. (photo: Marie-Eve Cloutier)
Une plaque commémorative a été dévoilée lors des célébrations. Sur la photo, de gauche à droite: Maka Kotto, député de Bourget, Rita Lafontaine, comédienne et porte-parole, Micheline Roch, présidente du CA du Chez-Nous, Réal Ménard, maire de l’arrondissement, et Richard Celzi, conseiller de Tétreaultville. (photo: Marie-Eve Cloutier)

Le Chez-Nous de Mercier-Est a souligné son 30e anniversaire de façon festive dimanche soir dernier (13 septembre) à l’occasion d’un cocktail où plus de 200 personnes se sont réunies dans les locaux de l’organisme.

Parmi les invités, notons la présence de Réal Ménard, maire de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, ainsi que le conseiller de Tétreaultville, Richard Celzi. Trois des candidats aux élections fédérales dans la circonscription de la Pointe-de-l’Île étaient également présents, soit Ève Péclet, du NPD, Marie-Chantal Simard, du Parti libéral, et Mario Beaulieu, du Bloc Québécois. Maka Kotto, député de Bourget, ainsi que le député de Repentigny, Scott McKay, aussi conseiller municipal dans MHM dans les années 1980, ont pris part à l’évènement, sans oublier la comédienne Rita Lafontaine, porte-parole du 30e anniversaire du Chez-Nous.

« Je suis très heureuse d’être ici ce soir. Ma fille, Elsa Lessonini, [a travaillé comme intervenante de milieu dans les résidences HLM pour aînés du quartier]. Elle était très attachée à son travail. Le Chez-Nous est un milieu très riche et les gens qui y travaillent sont des gens de cœur. Votre métier demande beaucoup d’implication, de solidarité, d’entraide et d’affection. Je vous souhaite des années encore heureuses », a souligné Mme Lafontaine.

Devoir de mémoire

Après 30 ans de services communautaires pour les personnes de 55 ans et plus, autonomes ou en légère perte d’autonomie, les membres du Chez-Nous ont eu une pensée pour les premiers artisans de l’organisme.

« En mai 1985, le groupe Vieillir ensemble lance l’idée de créer ce lieu où il serait possible de se réunir pour s’amurer et s’entraider, tel un deuxième chez soi. Trois mois plus tard, nous avions notre accréditation, particulièrement grâce à l’engagement et le dévouement d’une de nos bénévoles, Marcelle Côté », a fait valoir Micheline Roch, présidente du CA du Chez-Nous.

Cliquez ici pour voir des photos des premières années de l’organisme.

Aujourd’hui, et cinq adresses plus tard pour se loger, le Chez-Nous peut également compter sur l’aide de plus de 175 bénévoles et le soutien de nombreux partenaires et de bailleurs de fonds, comme Centraide, l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, l’Agence de la santé et des services sociaux de Montréal ainsi que le gouvernement du Québec.

Une année de festivités 

Pour prolonger le 30e anniversaire du Chez-Nous, l’organisme tiendra plusieurs activités au cours de l’année à venir.

« Nous allons continuer nos démarches de planification stratégique et concentrer nos efforts vers les aînés moins bien nantis, mais nous allons également organiser des 5 à 7, des journées portes ouvertes, une fête réservée à nos membres lors de notre assemblée annuelle et nous souhaitons réaliser une murale dans l’entrée du bâtiment en collaboration avec le PITREM », a entre autres révélé Léo Fortin, directeur général de l’organisme.

 

Vos commentaires
loading...