Publicité

Longue-Pointe et Beaurivage gonflent la population de Montréal

Histoire
La Longue-Pointe gardera son nom titre le journal la Patrie en 1911.
Gros titre du journal La Patrie en 1911, lors de la fusion avec Montréal. (Coll. Robert Carrière BANQ)

Nous sommes en 1911. La population de Montréal est plus élevée que la version officielle.

On compte séparément les nouveaux quartiers issus des villes récemment annexées, privant ainsi la Métropole de plus de 50 000 âmes. Voici ce que j’ai trouvé dans le journal La Patrie, en novembre 1911.

Pour incroyable que puisse paraître la découverte, les chiffres officiels du recensement pour les villes et villages de la province de Québec, que la Patrie a publiés récemment, sont là pour prouver que cette découverte est authentique.

La population de Montréal n’est plus de 466 197 âmes, comme l’indique encore le dernier rapport du recensement, mais bien de 522 377 âmes. Ce qui, entre parenthèses, est plus conforme aux prévisions des experts.

Cette différence résulte du fait qu’on n’a pas inclus dans la population de Montréal, la population des villes et villages qui font aujourd’hui partie de la métropole et dont quelques villes, et non des moindres, telles que Saint-Henri et Sainte-Cunégonde, annexées à Montréal depuis six ans. Dans la liste officielle des villes et des villages de la province de Québec, l’on voit en effet les noms des villes et villages suivants, qui sont classifiés séparément:

Sainte-Cunégonde

11 172

Saint-Henri

20 337

Côte-des-Neiges

2447

Notre-Dame-de-Grace

5217

Longue-Pointe

2037

Beaurivage

1607

Villeray

1163

Ahuntsic

1200

Total

56 180

Soit un total de 56 180 âmes qu’il faut joindre au total soi-disant officiel de 466 197 publié par le recensement, ce qui donne une population globale de 522 377 âmes à la métropole.

Cette découverte ne manquera pas de réconcilier les citoyens de Montréal avec le recensement, puisqu’il est désormais acquis que la population de Montréal a dépassé le demi-million.

1911 Longue-Pointe gardera son nom - copie

(Coll. Robert Carrière – BANQ)

Vos commentaires
loading...