Publicité

37 000$ pour la soirée-bénéfice du PITREM

Vie de quartier
La soirée-bénéfice du PITREM avait lieu au Cabaret du Lion d'Or, situé sur la rue Ontario à l'angle de la rue Papineau. (photo: Marie-Eve Cloutier)
La soirée-bénéfice du PITREM avait lieu au Cabaret du Lion d’Or, situé sur la rue Ontario à l’angle de la rue Papineau. (photo: Marie-Eve Cloutier)

Le PITREM a récolté 37 000 $ lors de la toute dernière édition de sa soirée-bénéfice qui a eu lieu au Cabaret du Lion d’Or, le 14 octobre.

L’encan silencieux a permis de récolter 2955 $. Parmi les objets présentés aux enchères, l’un d’entre eux se démarquait par son originalité et était en plein dans le ton donné par le PITREM lors de son assemblée générale annuelle en juin, soit une salière et une poivrière en forme de cônes orange. Il faut également souligner que le thème de la construction se reflétait également dans celui de la soirée-bénéfice, où des panneaux orange imprimés servaient de marque-places et de vraies roches trônaient en tant que centre de table.

La salière et la poivrière de la boutique Main and Local. (photo: Marie-Eve Cloutier)

La salière et la poivrière de la boutique Main and Local. (photo: Marie-Eve Cloutier)

Nicole Rouillier, ancienne directrice générale du Cégep Marie-Victorin pendant 10 ans et maintenant conseillère en éducation, était la marraine d’honneur de l’évènement : « J’ai accepté avec enthousiasme d’être la marraine de la campagne de financement du PITREM, car cet organisme fait la différence dans la vie de ces jeunes décrocheurs qui trouvent souvent ici un soutien personnalisé et la voie vers leur réussite », pouvait-on lire dans le programme de la soirée.

Témoignage et humour

Un ancien prestataire du PITREM est venu témoigner de son expérience durant le souper. « Je suis un résident de Mercier-Est originaire du Guatemala. J’ai eu recours aux services du PITREM dès l’âge de 16 ans. On m’a d’abord aidé à mettre mon CV à jour. Chaque fois que j’avais besoin d’eux, je me suis toujours senti guidé, soutenu et le bienvenu au PITREM. Aujourd’hui, je suis travailleur automne et j’ai ma propre boîte d’évènementiel à Montréal. L’aide que j’ai reçue a été importante et primordiale dans mon cheminement », a raconté Fernando Pena.

Fernando Pena n'a jamais hésité à demander les services du PITREM, dès l'âge de 16 ans et jusque dans la vingtaine. (photo: Marie-Eve Cloutier)

Fernando Pena n’a jamais hésité à demander les services du PITREM, dès l’âge de 16 ans et jusque dans la vingtaine. (photo: Marie-Eve Cloutier)

Vers la fin de la soirée, les invités ont eu droit à une prestation de l’humoriste Katherine Levac, connu notamment pour son personnage de Paige Beaulieu dans SNL Québec et sacrée découverte de l’année lors de la dernière édition du Gala Les Olivier. Originaire de St-Bernardin en Ontario, Katherine Levac a livré un numéro relatant de son vécu sur la ferme familiale, de ses souvenirs d’enfance avec ses professeurs jusqu’à son arrivée dans la grande ville de Montréal. Sa grande franchisse et son ton pince-sans-rire a fait rire la foule aux éclats.

Katherine Levac sur la scène du Lion d'Or. (photo: Marie-Eve Cloutier)

Katherine Levac sur la scène du Lion d’Or. (photo: Marie-Eve Cloutier)

En tant qu’organisme favorisant l’employabilité des Montréalaises et Montréalais âgés de 16 à 35 ans, l’argent amassé par le PITREM lors de la soirée servira à fiancer ses services.

Vos commentaires
loading...