Publicité

Des étudiants en design prêtent main-forte au projet d’entrée de quartier

Vie de quartier
La maquette représentant le pôle culturel où l'on aperçoit la murale « le sage et la muse », fabriquée par les étudiants en design de l'environnement de l'UQAM. (photo: Marie-Eve Cloutier)
La maquette représentant le pôle culturel où l’on aperçoit la murale « le sage et la muse », fabriquée par les étudiants en design de l’environnement de l’UQAM. (photo: Marie-Eve Cloutier)

Cinq étudiants au baccalauréat en design de l’environnement à l’UQAM vont travailler de pair avec Solidarité Mercier-Est afin d’élaborer un concept visuel pour le projet de revitalisation de l’entrée de quartier.

Ces étudiants sont venus se présenter lors de la réunion du Comité local de revitalisation du 30 septembre dernier. Lors de cette rencontre, il n’était pas seulement question de venir saluer les membres du CLR, mais aussi de travailler avec eux sur une maquette représentant le pôle culturel, afin de brasser des idées pour le projet d’entrée de quartier.

Réalisée dans la zone RUI (zone de revitalisation urbaine intégrée) de Mercier-Est, la revitalisation d’entrée de quartier, à partir de la rue Hochelaga, est rendue possible grâce au projet spécial Réaliser-Imaginer Montréal 2025. Le Comité local de revitalisation de Solidarité Mercier-Est travaille depuis maintenant plus d’un an à la mise en place de ce projet structurant pour la communauté, bénéficiant d’une enveloppe budgétaire de près de 416 000 $.

Cet été, un premier élément d’art urbain à prendre place dans le nouveau paysage de l’entrée de quartier a été inauguré, soit l’immense murale intitulée « le sage et la muse », réalisée par le collectif d’artistes A’Shop. L’œuvre, qui recouvre le mur de béton gris de la bibliothèque et Maison de la culture Mercier, est localisée en plein cœur du pôle culturel du projet d’entrée de quartier.

D’autres composantes, par exemple du mobilier urbain, viendront s’ajouter dans la composition d’une future place publique qui sera située à cet endroit. Mais, encore faut-il bien intégrer ces ajouts, de là le coup de main des étudiants en design de l’environnement.

La rencontre du CLR du 30 septembre avait lieu à la mezzanine de la piscine Annie-Pelletier. (photo: Marie-Eve Cloutier)

La rencontre du CLR du 30 septembre avait lieu à la mezzanine de la piscine Annie-Pelletier. (photo: Marie-Eve Cloutier)

De la consultation à la proposition

Lors de la première foire commerciale du quartier le 5 septembre dernier, l’équipe de Solidarité Mercier-Est en avait profité pour tâter le terrain et voir comment les citoyens pouvaient se représenter le pôle culturel. Une deuxième consultation de plus grande envergure a eu lieu le 26 septembre à l’occasion d’une Journée cirque organisée par la table de quartier, où près de 400 personnes ont été sondées.

Toutes ces consultations, en plus du travail déjà réalisé par les membres du CRL, serviront aux étudiants afin d’élaborer un concept. Leur vision devrait être présentée au comité local de revitalisation lors d’une prochaine rencontre.

Vos commentaires
loading...