Publicité

Manquera-t-il d’espaces de stationnement dans le Faubourg?

Transport
Afin de se trouver un espace de stationnement sur rue, il n'est pas rare de voir des voitures ne pas respecter le dégagement de cinq mètres au coin des intersections dans le Faubourg Contrecoeur. (photo: Marie-Eve Cloutier)
Afin de se trouver un espace de stationnement sur rue, il n’est pas rare de voir des voitures ne pas respecter le dégagement de cinq mètres au coin des intersections dans le Faubourg Contrecoeur. (photo: Marie-Eve Cloutier)

Des résidents du Faubourg Contrecoeurs sont inquiets de voir de plus en plus de voitures dans les rues du secteur au fur et à mesure que le projet résidentiel se développe.

Marie-Ève Duval, membre du conseil d’administration d’une copropriété située dans le Faubourg, est venue poser des questions aux élus lors de la dernière réunion du conseil municipal, le 6 octobre.

« Est-ce qu’il existe un plan de stationnement pour le Faubourg Contrecœur? Il y a déjà beaucoup de voitures dans le coin et avec la construction des 242 logements du projet de Coop Solidarité Fusion Verte, il y en aura encore plus », a demandé Mme Duval.

La problématique du stationnement évoquée par la résidente n’était effectivement pas méconnue du maire de Mercier-Hochelega-Maisonneuve, Réal Ménard : « Je suis inquiet également, car même si seulement 60 % du projet immobilier est développé, nous avons effectivement déjà des problèmes de stationnement. »

Sur le site internet dédié au Faubourg Contrecœur, on vente le projet comme étant un « quartier résolument tourné “vert” le bien-être de ses résidents ». On souhaite y favoriser les déplacements actifs et l’accès aux transports collectifs. De plus, la majorité des espaces de stationnement des ensembles multifamiliaux seront intérieurs. Dans le cas de la Coop de Solidarité Fusion Verte, une soixantaine de cases de stationnement seront aménagées. Deux autres espaces extérieures seront dédiées à l’autopartage.

Or, même s’il y a un bon nombre de maisons avec un garage, ce dernier ne sert pas tout le temps à garer la voiture, mais sert plutôt de rangement supplémentaire. Et certaines familles ont deux, voir trois véhicules par ménage.

En répondant à la question de Mme Duval, Réal Ménard a ajouté que tout le monde doit faire sa part : « Il faut y voir, car sinon, plus tard, nous aurons des problèmes majeurs de stationnement dans le Faubourg. »

Outre les problèmes de stationnement, Marie-Ève Duval a aussi questionné les élus au sujet de la circulation dense dans le Faubourg Contrecœur.

Richard Celzi, conseiller de Tétreaultville et président du Comité de circulation de l’arrondissement, a indiqué lors de la réunion du conseil que des études sur l’achalandage dans le Faubourg Contrecœur seront reprises prochainement, car on voulait éviter de les faire en plein été, alors que les résidents sont en vacances.

Vos commentaires
loading...