Publicité

Ouverture prochaine de la rue Hochelaga vers l’extrême Est!

Histoire
Lac rue Hochelaga
En 1938, un lac voisinait la rue Hochelaga et Saint-Jean-de-Dieu. (Photo: Archives, Ville de Montréal, coll. Robert carrière)

Nous sommes en 1930. Montréal achète des terrains aux Sœurs de la Providence pour prolonger la rue Hochelaga.

Voici ce que j’ai trouvé dans le journal de l’époque, La Patrie.

La cité fait l’achat du terrain de Saint-Jean-de-Dieu. – Le tunnel.

Une nouvelle artère s’ouvrira bientôt dans l’Est. Nous voulons parler de la rue Hochelaga qui sera prolongée incessamment jusqu’aux limites Est de la cité. L’échevin Savignac a en effet, déclaré, ce matin que l’entente entre les autorités municipales et les Sœurs de la Providence, pour la lisière de terrain à travers Saint-Jean-de-Dieu, était complétée.

D’autre part, l’échevin Dupéré, représentant du quartier Mercier, qui s’est beaucoup occupé de la question avec le comité exécutif, nous déclarait qu’il ne restait que le contrat à passer. Le notaire de la cité a reçu les instructions nécessaires pour la préparation de ce contrat, qui sera signé d’ici quelques jours.

D’autre part encore, l’échevin Lalancette, représentant du quartier Préfontaine, nous disait que le tunnel de la rue Hochelaga était maintenant terminé et que la circulation allait être permise d’ici quelques jours. Il ne reste plus que la couche d’asphalte à poser ainsi que la voie de tramways à installer. Avec le tunnel et l’achat du terrain à travers Saint-Jean-de-Dieu, l’Est sera doté d’une artère importante qui diminuerait l’intensité de la circulation, rue Notre-Dame et rue Sherbrooke.

On apprend que la cité a réussi à conclure l’achat des terrains des Sœurs au prix de trois sous le pied. Ce qui a rendu la transaction possible a été le fait que la cité a accepté de faire une légère courbe en face de certaines bâtisses de Saint-Jean-de-Dieu pour permettre l’ouverture de la rue.

Quant au tunnel de la rue Hochelaga, on sait qu’il a été construit par l’ancienne administration à même les revenus de la cité. Avec le coût peu élevé de l’achat du terrain des Sœurs, on comprendra qu’il s’agit de l’ouverture d’une nouvelle artère à peu de frais.

1930 — Quartier Mercier

Rue Hochelaga : lots vacants. Partie du lot No : 337, 335, 332. Vente par les Sœurs de la Providence à la Ville de Montréal pour l’ouverture de la rue Hochelaga au montant de 17,000.00 $.

Également vente par les Frères de la Charité, partie du lot No : 398 de la paroisse de la Longue-Pointe, pour l’ouverture de la rue Sherbrooke au prix de 10,000.00 $.

Vos commentaires
loading...