Publicité

Rencontre d’échange productive pour le Comité de sécurité urbaine de l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve

Communiqués
Membres du Comité de sécurité urbaine de l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve
De gauche à droite : Mme Josée Boucher, arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, M. Martin Pagé, Dopamine, Mme Carole Poirier, député d’Hochelaga-Maisonneuve, M. Jean Poisson, arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, Mme Sylvie Bonin, L’Anonyme, Mme Sandra Wesley, Stella, Mme Arlette Tchabi, Cap St-Barnabé, Mme Louise Guillotin, Cap St-Barnabé Mme Sophie Gagnon, Tandem, M. Pierre Landry, chef du PDQ 48 – Service de police de la Ville de Montréal, Mme Laurence Lavigne Lalonde, conseillère de Ville, district Maisonneuve-Longue-Pointe, M. Réal Ménard, maire de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, M. Éric Alan Caldwell, conseiller de la Ville de Montréal, district d’Hochelaga, M. Martial Malette, chef du PDQ 23 – Service de police de la Ville de Montréal

Présidé par le maire Réal Ménard, le Comité de sécurité urbaine de l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve a tenu une rencontre, le lundi 19 octobre dernier

La rencontre a eu lieu en présence des représentants des organismes offrant des ressources d’aide directe auprès des personnes faisant face à des situations de violence, de prostitution, de toxicomanie ou d’itinérance ; soit Dopamine, L’Anonyme, Stella et Tandem. En compagnie des chefs de police du secteur, MM. Martial Malette (PDQ 23) et Pierre Landry (PDQ 48), de la députée d’Hochelaga-Maisonneuve, Mme Carole Poirier, et des élu-es municipaux M. Éric Alan Caldwell et Mme Laurence Lavigne Lalonde, les membres du comité ont discuté de l’état du financement des groupes communautaires en lien avec l’intervention dans le domaine de la narcoprostitution et des grandes tendances de la criminalité dans l’arrondissement.

Vos commentaires
loading...