Publicité

Cinq nouvelles ruelles vertes dans MHM en 2015

Environnement
Cinq ruelles vertes ont été réalisées dans Mercier–Hochelaga-Maisonneuve cet été: deux dans le district d'Hochelaga, une dans Maisonneuve-Longue-Pointe, une dans Louis-Riel et une dans Tétreaultville. (photo: Marie-Eve Cloutier)
Cinq ruelles vertes ont été réalisées dans Mercier–Hochelaga-Maisonneuve cet été: deux dans le district d’Hochelaga, une dans Maisonneuve-Longue-Pointe, une dans Louis-Riel et une dans Tétreaultville. (photo: Marie-Eve Cloutier)

Mercier–Hochelaga-Maisonneuve compte désormais cinq ruelles vertes de plus sur son territoire pour un total de 31 ruelles dans l’arrondissement.

Les élus ont d’ailleurs fait le bilan au sujet de ces opérations de verdissement lors d’une conférence de presse tenue dans la ruelle des générations, l’unique ruelle verte réalisée dans Mercier-Est cette année, le 5 novembre dernier. La ruelle des générations est située dans le quadrilatère compris entre les rues Pierre-De Coubertin, French, Pierre-Bernard et Hochelaga.

« J’aimerais saluer le leadership et l’implication des citoyens pour la réalisation des ruelles vertes dans notre arrondissement, comme ici, dans la ruelle des générations, qui a pu voir le jour grâce à l’implication de Mélanie Tardif, de Line Morin et de René Gravel. Vous avez toute notre reconnaissance. Avec nos cinq nouvelles ruelles vertes, on se rapproche dangereusement de l’arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie! » a lancé à la blague le maire de MHM, Réal Ménard. Rosemont-La Petite Patrie est l’arrondissement à Montréal où l’on dénombre le plus de ruelles vertes avec plus de 80 projets réalisés. 

Le maire Réal Ménard regarde la carte des ruelles vertes réalisées en 2015 avec Pauline Picotin, directrice générale de l'organisme Y'a QuelQu'un l'aut'bord du mur. (photo: Marie-Eve Cloutier)

Le maire Réal Ménard regarde la carte des ruelles vertes réalisées en 2015 avec Pauline Picotin, directrice générale de l’organisme Y’a QuelQu’un l’aut’bord du mur. (photo: Marie-Eve Cloutier)

Depuis 2011, c’est 247 500 $ qui a été investi à l’arrondissement, incluant un montant de 67 500 $ en 2015, pour les ruelles vertes. Le budget peut varier de plus ou moins 10 000 $ par projet, selon les intentions des citoyens riverains qui composent le comité de ruelle verte, qui travaille en collaboration avec l’Éco-quartier Mercier–Hochelaga-Maisonneuve.

Le maire Ménard a également tenu à remercier les autres partenaires qui contribuent au verdissement de l’arrondissement, soit l’organisme Y’a QuelQu’un l’aut’bord du mur, mandataire du programme éco-quartier, Soverdi, Sentier urbain et C-Vert.

Des projets pour verdir et socialiser

Richard Celzi, conseiller de Téreaultville, ne pouvait que se réjouir que la conférence de presse ait lieu dans son district : « Au moins une vingtaine de citoyens se sont mobilisés pour réaliser la ruelle des générations cet été. Les riverains souhaitaient créer un milieu de vie proche de la nature et rassembler le voisinage autour d’un projet commun et intergénérationnel. Bravo à eux et aussi à l’éco-quartier ! »

Richard Celzi, conseiller de Tétreautlville, s'adressant aux gens présents lors de la conférence de presse. (photo: Marie-Eve Cloutier)

Richard Celzi, conseiller de Tétreautlville, s’adressant aux gens présents lors de la conférence de presse. (photo: Marie-Eve Cloutier)

« Nous rencontrons des comités de ruelles vertes avec des souhaits multiples, composés de citoyens impliqués, motivés et connectés dans Mercier–Hochelaga-Maisonneuve. Je n’ai aucun doute quant aux initiatives de verdissement à venir dans l’arrondissement, puisque nous avons déjà reçu cinq autres demandes de ruelles vertes depuis la fin de l’été », a raconté Christelle Kouotze, coordonnatrice du volet Nature en ville à l’Éco-quartier Mercier–Hochelaga-Maisonneuve.

Au cours des prochains mois, l’Éco-quartier de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve travaillera à mettre en place une nouvelle version du Guide d’implantation des ruelles vertes, qui devrait être présenté dans sa version révisée en début d’année prochaine.

À lire également: « Les 6 ruelles vertes de Mercier-Est »

Vos commentaires
loading...