Publicité

Club de lecture : spécial contes de Noël!

Culture
(photo: © gpointstudio / Dollar Photo Club)
(photo: © gpointstudio / Dollar Photo Club)

Voici les suggestions de notre Club de lecture cette semaine!

À quelques jours de Noël, nous avons demandé à nos collaborateurs de vous suggérer des histoires à lire seul ou en famille durant le temps des Fêtes.

Si vous avez du temps pour lire durant les vacances de Noël, n’hésitez pas à vous inspirer des suggestions passées de notre Club de lectures en cliquant ici. Les publications du Club de lecture reprendront dès janvier.

Bonne lecture et joyeux temps des Fêtes!

Littérature jeunesse

Le sapin de monsieur JacobiSuggestion de Ganaëlle Roberge, intervenante en éveil à la lecture et au langage de la Maison des Familles de Mercier-Est

Le sapin de monsieur Jacobi par Robert Barry aux éditions Gallimard jeunesse, 2001.

À l’approche de Noël, je vous propose un conte classique de la littérature anglo-saxonne. Le sapin de monsieur Jacobi fut publié pour la première fois en 1963 en noir et vert. Par la suite, il fut colorisé, traduit et réédité en 1991 puis 2001… pour notre bonheur! L’histoire raconte les mésaventures du sapin de monsieur Jacobi. Trop grand pour être installé dans le salon pourtant bien spacieux, le majordome de monsieur Jacobi tranche la cime de l’arbre. Plutôt que de la jeter aux ordures, il l’offre à miss Adèle. Dans la demeure de cette dernière, le petit sapin est également trop haut, elle lui coupe donc la tête et la lance à la poubelle. À son tour, Tom le jardinier ramasse puis étête le sapin, et ainsi de suite. La cime de l’arbre, toujours plus petite chaque fois, est récupérée, coupée et jetée avant d’être trouvée par un autre personnage. La boucle se referme à la dernière page lorsque le lecteur découvre les souris en train de danser autour de leur minuscule arbre de Noël installé à même le mur du salon de monsieur Jacobi… soit à quelques centimètres de son sapin. Le texte charme l’oreille par ses rimes, son rythme et son riche vocabulaire. Vous pouvez entendre une lecture de cet album dans ce vidéo :

https://www.youtube.com/watch?v=2obE-hDinaA

L’album est disponible à la Bibliothèque Mercier dans la section « Jeunes – livres d’images » sous la cote « BAR ».

Roman

Odd ThomasSuggestion de Catherine Belleau, bibliothécaire à la bibliothèque Mercier

L’étrange Odd Thomas de Dean Koontz. Paris : J.-C. Lattès, 2007, 430 p. – cote : KOO.

Je vous suggère un roman fantastique du très renommé auteur américain Dean Koontz.

Le jeune héros de ce roman possède un don très particulier, celui de voir et de communiquer avec les morts qui n’ont pas réussi encore à passer dans l’au-delà pour des raisons que vous découvrirez dans l’histoire. Odd Thomas aide ces gens à régler les problèmes qui les maintiennent sur terre.

Le récit se déroule à Pico Mundo en Californie. Odd Thomas y est cuisinier et est très amoureux de sa petite amie Stormy. À cause de son don, il aura à affronter plusieurs ennemis et d’étranges créatures de l’ombre… Ce suspense assez terrifiant ne verse pas dans l’horreur comme les autres romans de Koontz. Au contraire, il est rempli d’humour. Lors de moments très intenses, Odd Thomas a réussi à me faire éclater de rire par ses remarques philosophiques et psychologiques sur la vie et les diverses situations se présentant dans le livre. Un personnage très sympathique et attachant entouré de gens originaux. Son courage et son don exceptionnel réussiront-ils à sauver la ville de Pico Mundo d’une catastrophe imminente ? Il ne tient qu’à vous de le découvrir.

Classique

Les Fables de La FontaineSuggestion de Stéphane Desjardins, éditeur

Fables de La Fontaine, Gustave Doré, éditions du Chêne, 2015

J’ai découvert ce livre magnifique à la bibliothèque de mon cégep. J’avais 17 ans et La Fontaine, à l’époque, représentait pour moi un moraliste de bas étage, même si mon propre grand-père m’a fait réciter Le corbeau et le renard à cinq ans, devant toute la famille élargie. Ouf! Douze ans plus tard, les magistrales illustrations de Gustave Doré m’ont jeté par terre. L’histoire de ce dessinateur, illustrateur, peintre, sculpteur et, surtout, graveur de génie, est toutefois un vrai drame. Né en 1832, génie précoce, à cinq ans, il dessine déjà avec talent. Adulte, dans les années 1860, il révolutionne la gravure. Une galerie à son nom est même fondée à Londres, où Doré s’installe, qui attirera plus de deux millions d’admirateurs. Les défaites militaires de la France contre la Prusse et la chute de la Commune de Paris, premier gouvernement communiste d’Occident, bouleverse cet artiste hors normes. En mars 1881, Doré perd sa mère. Il ne s’en remettra pas. Deux ans plus tard, il offre à ses amis un banquet fabuleux servi sur une table couverte de lilas et de roses blanches, où il prononcera une oraison funèbre. Neuf jours plus tard, une crise cardiaque l’emporte. Il aura produit 9850 illustrations, des centaines de dessins, aquarelles, illustrations, affiches, peintures, sculptures, lithographies. Doré a illustré Balzac, Rabelais, Perreault, Cervantes, la Bible… Au cœur de son œuvre, ces 320 illustrations de contes de La Fontaine, émouvantes, brillantes, d’un charme suranné. Un cadeau de Noël pour toute la famille.

Bande dessinée

Suggestion de Stéphane Desjardins, éditeur

Les passagers du vent, François Bourgeon, Delcourt

Voilà tout simplement un chef-d’œuvre du septième art. Fresque historique réalisée de main de maître, « Les passagers du vent » est une fable sur la résilience et la condition humaine comme il s’en fait peu en bande dessinée. Grâce à un scénario solide et un dessin hors du commun, Bourgeon raconte l’histoire d’Isa, une jeune femme de la noblesse dont on a usurpé le titre et qui s’enfuit de par le monde sur les navires de la marine royale française, au XVIIIe siècle. Ses pérégrinations lui feront sauver la vie d’un jeune matelot, Hoel, grâce à l’aide d’une jeune anglaise, Mary, amie d’Isa. Le trio naviguera de par les mers sur un négrier, la Marie-Caroline, jusqu’au Dahomey, où ils découvriront l’horrible commerce du « bois d’ébène » (l’esclavage) et la sorcellerie typiquement africaine. L’aventure se poursuit à Saint-Domingue et jusqu’en Louisiane, en pleine Guerre de Sécession. Sept tomes de pur bonheur. De la BD pour adultes avec des passages très durs, mais au ton toujours juste et, souvent, fort émouvants.

Vos commentaires
loading...