Publicité

Cols blancs: trois jours de grève dans Mercier-Hochelaga-Maisonneuve

Vie de quartier
Près de 8000 cols blancs seront en grève le 1er mars prochain. (photo: www.sfmm429.qc.ca)
Près de 8000 cols blancs seront en grève le 1er mars prochain. (photo: www.sfmm429.qc.ca)

La grève tournante des membres du Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal affectera les différents services de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve pendant au moins trois jours au courant des prochaines semaines.

En grève légale depuis le 25 janvier, les employés cols blancs membre du SCFP des 19 arrondissements de Montréal vont effectuer à tour de rôle des journées de grève rotative. Cette grève tournante d’une durée de 37 jours se terminera par une grève générale de 24 heures de quelque 8000 cols blancs, le 1er mars prochain.

En raison de la grève, l’arrondissement a envoyé un communiqué aux médias en milieu d’après-midi aujourd’hui pour informer les citoyens de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve des services qui seront touchés pendant trois jours, soit le jeudi 4 février, le mardi 16 février et le mardi 1er mars 2016. Les installations et services suivants ne seront pas accessibles :

  • Les bureaux administratifs de l’arrondissement, incluant le bureau Accès Montréal et le comptoir des permis, situés au 6854, rue Sherbrooke Est;
  • Les bibliothèques Hochelaga, Maisonneuve, Langelier et Mercier;
  • Les maisons de la culture Maisonneuve et Mercier;
  • Les arénas Francis-Bouillon, St-Donat et Clément-Jetté;
  • Les piscines Pierre-Lorange, Morgan et Édouard-Montpetit (note : la piscine Annie-Pelletier sera accessible);
  • Et le 1er mars seulement, la ligne téléphonique 311 (le service sera offert uniquement pour signaler une urgence).

Pour obtenir plus de détails concernant les impacts de cette grève tournante sur les services municipaux, les citoyens sont invités à consulter le site web ville.montreal.qc.ca/ouvertouferme.

L’arrondissement de MHM tient également à rappeler que tous les employés de la Ville de Montréal qui ne font pas partie du Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal continueront leur travail régulier lors de la grève des cols blancs.

Négociations pour un nouveau contrat de travail

Les cols blancs membres du Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal sont sans contrat de travail depuis quatre ans. La grève tournante est la suite des moyens de pression déjà amorcés il y a quelques mois par le SCFP dans le cadre de la négociation pour le renouvellement de la convention avec la Ville de Montréal.

Le Syndicat indique qu’aucun travail supplémentaire ne sera effectué du 25 janvier au 1er mars inclusivement. Cependant, le Syndicat s’est entendu avec la ville afin et les deux parties ont ratifié une entente portant sur la liste des services essentiels à maintenir durant la grève afin d’assurer la santé ou la sécurité de la population.

Vos commentaires
loading...