Publicité

La vie heureuse de Léopold Z tourné ici

Culture
La maison de Léopold Z.
La maison de Léopold Z. (Photo tirée du film par les Badauds de Mercier-Est)

Il y a quelques jours, il a neigé pour la première fois de l’hiver. Et ce fut toute une tempête! C’est une bonne occasion de rappeler le souvenir du film « La vie heureuse de Léopold Z ».

Car le premier film de fiction de Gilles Carle fut tourné dans le quartier, comme le rappellent les Badauds de Mercier-Est, dans une entrée récente sur leur page Facebook.

Les Badauds révèlent qu’ils viennent d’apprendre que la maison du personnage principal du premier film de fiction de Gilles Carle, Léopold Z, était située au 2325, rue Lebrun, juste au sud d’Hochelaga. D’ailleurs, les propos du personnage principal sur les motivations qui l’ont poussé à acheter cette maison font sourire…

On peut voir le film gratuitement ici, sur le site de l’Office national du film (ONF).

« La vie heureuse de Léopold Z » raconte les mésaventures de Léopold, la veille de Noël. Ce dernier, interprété d’une manière mémorable par Guy Lécuyer (1931-1985), est déneigeur pour la Ville de Montréal. Il est partagé entre ses responsabilités familiales et professionnelles. Quel choix fera-t-il?

« La vie heureuse de Léopold Z » fut tourné en 1965, en noir et blanc. Le film est le résultat d’une mésentente entre l’ONF et Gilles Carle. Ce dernier, qui était employé de l’ONF, devait réaliser un court-métrage documentaire sur le déneigement à Montréal. Carle n’en fera qu’à sa tête et tournera plutôt un long-métrage de fiction, dans son style néo-réaliste qui a marqué sa carrière, mais aussi le cinéma des années 1960. Le propos du film, qui fourmille de situations cocasses, permet de deviner les grands changements sociaux qui accompagneront la Révolution tranquille. Mais, il permet aussi de découvrir de nombreux paysages du quartier et des alentours.

Gilles Carle sera congédié de l’ONF pour avoir « désobéi » à ses supérieurs. Mais il a connu la brillante carrière qu’on lui connaît. Il est décédé en 2009 et a eu droit à des funérailles nationales.

leopold Z B

La maison de Léopold Z aujourd’hui. (Photo: Badauds de Mercier-Est)

Vos commentaires
loading...