Publicité

Cinéma : Fatima, une mère dévouée

Culture
Soria Zeroual
Fatima : un film empreint de finesse. Photo : www.letelegramme.fr

Demain (18 février), Station Vu présentera Fatima, dernier long-métrage de Philippe Faucon. Avec Fatima, le cinéaste franco-marocain explore brillamment ces thématiques : discrimination, famille, transmission, intégration, racisme, relation filiale et résilience. Sélectionnée à la Quinzaine des Réalisateurs du Festival de Cannes 2015, l’œuvre est une adaptation du livre Prière à la Lune de Fatima Elayoubi.

Trois ans après La Désintégration, Philippe Faucon revient avec Fatima. Ce drame social s’emploie à tracer un portrait juste, nuancé et émouvant d’une femme immigrée en France qui élève seule ses deux enfants. Faucon permet ainsi aux cinéphiles d’observer le quotidien de Fatima (Soria Zeroual), Nesrine (Zita Hanrot) et Souad (Kenza Noah Aïche), trois femmes d’origine maghrébine. Durant une année, nous suivons leur trajectoire familiale, personnelle et socioprofessionnelle.

Fatima souffre de la barrière linguistique

Femme de ménage, Fatima fait des efforts énormes pour garantir un avenir à sa progéniture. Cette mère courage ne parvient pas à s’exprimer correctement en français. Elle ne sait ni le lire, ni l’écrire. Cela se traduit par un accès difficile à la société française qui semble l’exclure. Fatima souffre de cette exclusion sociale. Habitée par des sentiments de frustration, d’insatisfaction, de peur et de honte, elle tient, à jour, un journal personnel écrit en arabe.

Pleinement consciente des sacrifices pécuniaires et journaliers de sa mère, Nesrine, l’aînée, consacre toute son énergie à sa première année d’études en médecine. Souad, la cadette, est une adolescente rebelle et révoltée qui n’accorde aucune attention au travail scolaire.

Formidable trio d’actrices

Mise en scène sobre, émotions palpables, dialogues authentiques, justesse de l’interprétation des comédiennes de même que la bande sonore de Robert-Marcel Lepage soutiennent la coproduction franco-québécoise. Bouleversantes et charismatiques, Soria Zeroual, actrice non professionnelle, Zita Hanrot et Kenza Noah Aïche demeurent impeccables, de la première à la dernière scène.

Philippe Faucon signe un film empreint de finesse!

La bande-annonce

Vos commentaires
loading...