Publicité

Une vision pour le développement de la rue Hochelaga

Vie de quartier
Le Comité local de revitalisation s'est réuni le 18 février dernier au sous-sol de l'église Sainte-Claire. (photo: Marie-Eve Cloutier)
Le Comité local de revitalisation s’est réuni le 18 février dernier au sous-sol de l’église Sainte-Claire. (photo: Marie-Eve Cloutier)

Solidarité Mercier-Est a présenté les grandes lignes de sa vision du développement économique, urbain et social de la rue Hochelaga, lors de la première rencontre du Comité local de revitalisation de l’année, le 18 février.

« En prenant en considération le projet immobilier de la cour de voirie, le projet de revitalisation de l’entrée de quartier, le plan d’Action intégré, le plan stratégique de la RUI, la nouvelle structure de concertation et les cafés urbains qui ont été organisés par le passé, on souhaite que le CLR puisse rédiger un document énonçant la vision du développement économique, urbain et social de la rue Hochelaga », explique Jessie Pelchat, agente de développement du territoire par intérim chez Solidarité Mercier-Est.

« On sent une volonté de la part des élus de travailler sur ce développement. On souhaite pouvoir faire de la rue Hochelaga un milieu vivant et ouvert, dans un cadre bâti harmonieux. Il est donc important d’arrimer nos travaux avec le CRL et l’arrondissement pour arriver aux orientations souhaitées », ajoute Émilie Auclair, directrice générale de Solidarité Mercier-Est.

Une résolution a donc été adoptée par les membres du CRL afin d’officialiser cette vision. Un mémoire sera rédigé par le comité aviseur du CLR et l’équipe de Solidarité Mercier-Est au courant des prochains mois. Ce document devrait ouvrir la voie à une consolidation des activités socio-économiques du secteur qui favoriseront l’emploi local, une complémentarité dans les services offerts, une mixité des fonctions, une utilisation responsable de l’espace et des ressources sur les plans social et écologique, un environnement favorable aux modes de transport actif et collectif et un apport positif et actif des acteurs du quartier à la vie urbaine, économique, sociale, culturelle et environnementale.

Lors de la rencontre, il fut également question de continuer à travailler sur les projets collectifs à mettre en branle dans la zone de revitalisation urbaine intégré (RUI) pour l’année 2016-2017, en fonction des priorités de quartier adoptées dans le plan d’action stratégique. Le ou les projets choisis par le CLR seront annoncés début mai.

Vos commentaires
loading...