Publicité

Quittance par Joseph Archambault et Pierre Brouillette dit Bernard

Histoire
Maison de Pierre Bernard, top 5 du patrimoine de Mercier-Est
La maison Brouillet dit Bernard, au 325, Pierre-Bernard. (Photo: Stéphane Desjardins)

La plupart des acheteurs de maisons effectuent un emprunt, l’hypothèque, pour pouvoir en faire l’acquisition. Le prêteur se protège grâce à un contrat qui dit, essentiellement, qu’il peut reprendre la maison en cas de défaut de paiement de l’emprunteur.

Une fois que l’acheteur a complètement remboursé son prêt, il demande une quittance au prêteur, qui confirme que la maison, et l’emprunteur, sont libres de toute dette.

Ça fonctionne comme ça aujourd’hui. Mais c’était aussi le cas en 1886.

Au début de l’année 1800, Pierre-Bernard fait construire sa maison. Elle est toujours debout, sur la rue qui porte son nom, au sud de Notre-Dame. Pierre Bernard fut maire de Longue-Pointe en 1905.

Voici un contrat de quittance concernant sa maison qui date justement de 1886, que j’ai déniché aux Archives nationales. Notez que le contrat comporte des ratures, ce qui était commun à l’époque. Le « Liquid Paper » ou l’imprimante au laser n’étaient pas encore inventés!

Avec Stéphane Desjardins

quittance bernard A

Coll Robert Carrière – BANQ : Actes notariés

quittance bernard B

Coll Robert Carrière – BANQ : Actes notariés

quittance bernard C

Coll Robert Carrière – BANQ : Actes notariés

quittance bernard D

Coll Robert Carrière – BANQ : Actes notariés

Vos commentaires
loading...