Publicité

Saison annulée pour la Ligue de mini-soccer de Tétreaultville

Éducation, Vie de quartier
Des jeunes de la ligue de mini-soccer de Tétreaultville. (photo: Facebook)
Des jeunes de la ligue de mini-soccer de Tétreaultville. (photo: Facebook)

Il n’y aura pas de saison pour la ligue de mini-soccer de Tétreaultville cet été, à cause de coupes budgétaires du gouvernement provincial.

Chantal Cerro, directrice générale du Service de Loisirs Sainte-Claire, organisme qui s’occupait d’orchestrer la ligue de mini-soccer, a été contrainte d’en faire l’annonce sur la page Facebook du regroupement, il y a deux semaines. Mais encore, les explications officielles ont tardé à venir.

« La saison était sur la glace. Normalement, on commence à se préparer en octobre pour l’année suivante, idée de recruter les coordonnateurs, les entraineurs, les arbitres, etc. Cependant, nous ne savions pas ce qu’il advenait du programme qui assurait la majeure partie du financement, à savoir s’il allait être suspendu ou même aboli. Nous attendions des nouvelles », explique Chantal Cerro.

Le budget pour assurer la tenue de la ligue de mini-soccer de Tétreaultville provient principalement du programme École en forme et en santé du ministère de l’Éducation, ainsi que du Comité des écoles de la Commission scolaire de Montréal (CSDM) situées dans Mercier-Est.

À défaut d’en savoir plus concernant le financement, et avec le temps qui passait, Mme Cerro a donc été dans l’obligation d’annoncer que la saison était annulée. Jointe au téléphone un peu plus tôt dans la journée, la directrice du Service de Loisirs a mentionné au Journal de Mercier-Est avoir eu finalement la réponse qu’elle attendait.

« J’ai appris de la part d’un agent de développement à la CSDM qu’il y a eu des coupes dans le programme École en forme et en santé. C’est donc la raison pour laquelle il n’y aura pas de mini-soccer cette année », précise Chantal Cerro.

« Dommage pour les enfants »

L’annulation de la saison de mini-soccer privera plus de 200 filles et garçons de leur activité sportive cette année.

« Nous pouvions accueillir jusqu’à 240 élèves, à raison de 30 jeunes par écoles primaires du quartier. On pouvait créer deux équipes par école, une pour les filles et une pour les garçons, de 5e et de 6e années. C’est vraiment dommage pour eux », souligne Chantal Cerro, qui ajoute que le projet impliquait aussi beaucoup le personnel dans les écoles.

Le Service de Loisir Sainte-Claire avait déjà tenté de trouver une solution afin de remplacer le financement de la ligue de mini-soccer, au cas où une situation similaire à celle-ci devait survenir.

« Le budget de la ligue de mini-soccer va de 20 000 à 23 000 $ environ, chaque année, toutes dépenses payées, incluant les uniformes pour les joueurs. On a déjà vérifié si l’argent provenant du programme Québec en forme ne pouvait pas servir à remplacer la part provenant du programme École en forme et en santé, mais [La Fondation Chagnon] nous avait alors répondu qu’ils ne financent pas ce genre de substitution », raconte Mme Cerro, qui espère que la saison pourra être reconduite l’année prochaine.

Vos commentaires
loading...