Publicité

Prévenir les fraudes commises par de faux représentants d’agences du revenu ou autres compagnies privées

Communiqués
Sur sa chaîne YouTube, l'Agence du revenu du Canada démontre dans une vidéo de quelle façon les contribuables peuvent déceler une arnaque, et comment réagir. (photo: capture d'écran - YouTube)
Sur sa chaîne YouTube, l’Agence du revenu du Canada démontre dans une vidéo de quelle façon les contribuables peuvent déceler une arnaque, et comment réagir. (photo: capture d’écran – YouTube)

Comme le rappelle l’Agence du revenu du Canada, la période des impôts arrive à grands pas. Nous vous invitons à faire preuve de vigilance afin de ne pas tomber dans le piège des arnaqueurs qui prétendent être des représentants de l’Agence du revenu du Canada (ARC), de Revenu Québec ou même de compagnie privée tel que Vidéotron, Bell Canada, Hydro-Québec, etc.

Ces arnaqueurs utilisent souvent deux mêmes approches. Ils se font passer pour des représentants de ces agences ou de compagnies connues par téléphone ou par courriel. Ils tentent d’obtenir par hameçonnage (faux site Internet ou faux liens à cliquer) des renseignements personnels, ou encore demandent à ce que des montants soient payés dans une entreprise de transfert de fonds ou par carte de crédit ou de débit prépayée.

Deux approches utilisées :

  • Vous recevez un appel ou un courriel vous disant que vous avez droit à un remboursement et que pour l’obtenir, vous devez fournir des renseignements personnels.
  • Vous recevez un appel ou un courriel vous informant qu’une vérification a révélé que vous avez des impôts non payés. On vous indique que vous devez effectuer le paiement immédiatement pour éviter d’avoir à payer une amende ou que vous devez rembourser le montant dans les plus brefs délais pour éviter de faire l’objet d’un mandat d’arrestation.

Voici un exemple d’un courriel frauduleux utilisé pour tenter d’hameçonner une résidente du quartier :

Quelques conseils pour prévenir les fraudes commises par de faux représentants :

  • L’ARC ne demande jamais de renseignements personnels par courriel. Si vous êtes sollicité de cette manière, ne répondez pas et ne cliquez pas sur les liens contenus dans ces courriels.
  • Ne vous fiez pas systématiquement à ce qui est écrit sur l’afficheur de votre téléphone ou sur le logo des agences du revenu dans un courriel pour confirmer l’authenticité de votre interlocuteur. Il existe, par exemple, des logiciels qui permettent de modifier le vrai numéro d’appel.
  • Au moindre doute, vérifiez d’abord l’authenticité d’un appel avant de divulguer des informations personnelles ou transférer ou donner de l’argent. Pour ce faire, vous pouvez, par exemple, demander le nom et le numéro de téléphone de la personne, pour ensuite rappeler après avoir validé son identité. Dans 99% des cas, les fraudeurs vont raccrocher parce qu’ils ne veulent par être retracés.

Pour obtenir du soutien :

Le site Internet de l’Agence du revenu du Canada (ARC) contient plusieurs informations utiles à propos de ces stratagèmes, incluant des exemples de courriels et d’appels frauduleux. Consultez-les au www.arc.gc.ca/sécurité.

Pour vérifier l’authenticité d’une demande de renseignements personnels ou d’argent, communiquez avec l’Agence de revenu du Canada ou au 1 800 959-7383 ou avec Revenu Québec au 514 864-6299.

Si vous avez été victime ou témoin d’une fraude, communiquez avec le 9-1-1 ou présentez-vous à un poste de quartier afin qu’un rapport d’événement soit rédigé.

Pour des informations supplémentaires sur les fraudes en vigueur actuellement, consultez le site Internet du Centre antifraude du Canada au www.centreantifraude.ca

Source : SPVM – Poste de quartier 48

Vos commentaires
loading...