Publicité

Cinéma : Dheepan, une réalisation maîtrisée

Culture
Antonythasan Jesuthasan
Dheepan est un drame percutant. Photo : Comingsoon.net

Jeudi en après-midi et en soirée (19 mai), Station Vu présentera Dheepan, le septième long-métrage de Jacques Audiard. Abonné de la Croisette, le Français a décroché sa première Palme d’or avec cette réalisation maîtrisée. Depuis De battre mon cœur s’est arrêté, Un prophète et De rouille et d’os, cet habitué de Cannes continue son impressionnant parcours cinématographique.

Dheepan, œuvre bouleversante, toute primée qu’elle est, ne fait toutefois pas l’unanimité. Ce drame relate la vie de trois réfugiés sri-lankais initialement séparés qui n’ont d’autres choix que d’apprendre à cohabiter, à coopérer et à se respecter.

Une famille recomposée

Fuyant la guerre civile au Sri Lanka, Dheepan (Antonythasan Jesuthasan), un ancien combattant des Tigres tamouls, Yalini (Kalieaswari Srinivasan), une jeune femme, et Illayaal (Claudine Vinasithamby), une orpheline, usurpent l’identité d’une famille décimée. Afin de solliciter l’asile politique dans l’Hexagone, ces demandeurs ont dû d’abord mentir sciemment.

Arrivée en France, la nouvelle famille espère se construire un avenir. Après un séjour en foyer d’accueil, elle est placée dans une banlieue miséreuse où la violence s’accroît. L’ancien guerrier, qui ne parle pas le français, obtient un emploi de gardien d’immeuble. De son côté, Yalini gagne un peu d’argent à titre d’aide ménagère tandis qu’Illayaal fréquente une classe spéciale.

Pendant que Brahim (Vincent Rottiers), un caïd du trafic de drogue, fait régner la loi, Dheepan, toujours tourmenté par son passé, renoue avec ses anciennes habitudes pour protéger les siens.

Des sujets d’actualité

Plusieurs thèmes sont abordés : exil, guerre civile, immigration, injustice sociale, intégration, multiculturalisme et violence.

L’intrigue se développe autour d’une réalisation maîtrisée, d’un épilogue superflu, d’une photographie réussie, d’une direction d’acteurs impeccable ainsi que d’une bande sonore signée Nicolas Jaar. À travers des personnages intenses, les comédiens offrent une performance remarquable.

Assurément, Dheepan est un drame percutant!

La bande-annonce

Le film Dheepan sera présenté en version originale avec des sous-titres français.

Vos commentaires
loading...