Publicité

Piscine Annie-Pelletier : des lacunes dans la gestion du projet

Élus, Vie de quartier
Cocktail santé explosif dans Mercier-Est: très forte proportion de fumeurs, de personnes obèses et sédentaires. Notre photo: la piscine Annie-Pelletier le jour de son inauguration. (photo: Patrick Deschamps, arrondissement MHM)
Cocktail santé explosif dans Mercier-Est: très forte proportion de fumeurs, de personnes obèses et sédentaires. Notre photo: la piscine Annie-Pelletier le jour de son inauguration. (photo: Patrick Deschamps, arrondissement MHM)

Publié plus tôt cette semaine, le rapport du vérificateur général de la ville de Montréal révèle des déficiences dans la gestion de la construction de la piscine Annie-Pelletier. Elles ont entraîné des dépassements de coûts et un retard de 142 jours dans la livraison du projet.

Rappelons que l’arrondissement a injecté quelque 14 M$ pour construire cette piscine, inaugurée en 2014. Au départ, le projet, situé à côté de l’aréna Clément-Jetté, devait prendre la forme d’un complexe récréo-sportif et inclure un gymnase double ainsi que des locaux communautaires. Toutefois, faute de financement de la part de la ville-centre et du ministère de l’Éducation, des Loisirs et du Sport, cette portion n’a jamais été réalisée. L’arrondissement s’est donc chargé de financer entièrement le projet, se concentrant uniquement sur la construction de la piscine. Une décision prise après avoir consulté la population.

Comme il s’agissait d’un projet de plus de 10 M$, l’arrondissement aurait dû se conformer au Cadre de gouvernance des projets et des programmes de gestion d’actifs municipaux (CGP), indique le rapport. Le vérificateur général a soulevé plusieurs déficiences dans toutes les étapes de la gestion du projet, du processus décisionnel au suivi, en passant par le contrôle des coûts et des échéanciers.

Le document révèle entre autres que certains éléments importants dans la construction de la piscine ne figuraient pas aux plans et devis. De plus, des lacunes ont été constatées seulement vers la fin du chantier, notamment le fait que la pente reliant les parties profondes et peu profondes ne correspondait pas aux normes en vigueur quant à la construction de piscines publiques. Ce qui a occasionné « des retards et des délais significatifs », indique le rapport. D’autres déficiences ont également été révélées au cours de la visite d’inspection.

Par ailleurs, aucun bilan du projet et de son budget n’a encore été fait, à cause d’un litige avec le constructeur. « Nous n’avons donc pas été en mesure d’évaluer le respect du budget prévu dans le cadre de ce projet », indique donc le rapport. Il manque aussi certaines pièces justificatives au suivi des coûts ou qui auraient justifié pourquoi certains soumissionnaires ont été jugés non-conformes.

Questionné à ce sujet, le maire de l’arrondissement Réal Ménard entend bien faire siennes les recommandations du vérificateur général. « Par exemple, il nous demande d’avoir une personne dédiée du début à la fin pour les projets de plus de 10 M$. Nous, on avait un gestionnaire de chantier, mais il était aussi responsable du parc immobilier, qui compte 83 immeubles dans Hochelaga-Maisonneuve. Ce n’est donc pas lui qui faisait cela du début à la fin, même si c’était assez important dans son portefeuille de responsabilités, il n’était pas dédié à cela. »

Toutefois, Réal Ménard estime que le contexte a changé depuis la construction de la piscine. Entre temps, les règles de gestion de projets ont été resserrées, plaide-t-il. « Quand le vérificateur général nous demande de suivre une charte de projet, on est tout à fait d’accord avec cela. Sauf qu’il faut se rappeler qu’en 2010-2011, ces outils de gestion ne faisaient pas partie du débat. » Aujourd’hui, il promet de suivre scrupuleusement les recommandations du vérificateur général. « Il demande qu’il y ait une charte de projet, une personne dédiée et un suivi régulier dans les projets nécessitant des investissements de plus de 10 M$: ce n’est pas matière à discussion. On est d’accord avec cela », conclut-il.

Vos commentaires
loading...