Publicité

Club de lecture: le temps des vacances

Culture
Les beaux étés

Voici les suggestions du Club de lecture cette semaine!

Bande dessinée

Les beaux étésSuggestion de lecture de Catherine Belleau, bibliothécaire à la bibliothèque Mercier de la Ville de Montréal

Les beaux étés. 1, Cap au Sud ! : 1973. Scénario, Zidrou; dessin Jordi Lafebre. Bruxelles : Dargaud Benelux, 2015, 56 p.

Vous pouvez vous procurer cette bande dessinée dans la section des nouveautés de la bibliothèque Mercier et même la réserver si elle est déjà empruntée.

Ce mois-ci, j’ai découvert une très sympathique bande dessinée du scénariste belge Zidrou, de son vrai nom Benoît Drousie. Le thème est approprié avec la période de l’année. C’est l’été 1973, la famille Faldérault est fin prête pour partir en vacances dans le sud de la France. Il ne reste qu’au père, dessinateur de bandes dessinées, à terminer ses planches avant qu’elles ne partent chez l’éditeur.

Une fois sur la route des vacances, les parents et leurs quatre enfants nous font vivre une chronique familiale marquée par de nombreuses émotions. Pour ma part, la joie et la nostalgie y étaient présentes puisque j’y reconnaissais plein de moments typiques de mes vacances lorsque j’étais une enfant. Par exemple, les chansons de vacances, l’arrêt pour pique-niquer, mais aussi les points négatifs et tout aussi réalistes, les chicanes dans l’auto, les vacances interrompues par le décès d’un proche. J’ai beaucoup aimé les dessins et surtout l’intensité des couleurs. Très réussi!

Une histoire de famille simple, attachante et réaliste. J’ai bien hâte de lire le deuxième tome.

Littérature jeunesse

gr_9782897140595Suggestion de Ganaëlle Roberge, intervenante en éveil à la lecture et au langage de La Maison des Familles de Mercier-Est.

Hochelaga mon quartier : poèmes d’écoliers montréalais, illustré par Rogé et publié aux éditions de la Bagnole en 2015. Dr Julien signe la préface.

Rédigés par des jeunes vivant dans Hochelaga-Maisonneuve, les poèmes de ce superbe album grand format transmettent leur vécu ou leur vision personnelle du quartier. Par leur forme, certains textes peuvent rappeler le haïku, ce bref poème japonais. Ils ont d’ailleurs été composés lors d’ateliers d’écriture dirigés par Jeanne Painchaud, une écrivaine québécoise spécialiste du haïku.

Pour sa part, l’illustrateur Rogé a magnifiquement tiré le portrait à ces jeunes auteurs et à leurs camarades. Chaque poème est ainsi accompagné d’un portrait, sans que ce ne soit forcément celui de son auteur. Un livre à découvrir pour sa grande qualité et la sensibilité qui transparaît dans les poèmes et les portraits. À noter que cet album est disponible à la bibliothèque Mercier dans la section « Jeunes – Nouveautés ». Si vous aimez ce livre, vous risquez aussi d’apprécier deux autres albums construits de la même façon et illustrés également par Rogé soit Mingan mon village : poèmes d’écoliers innus et Haïti mon pays : poèmes d’écoliers haïtiens.

Recueil scientifique

aspectSuggestion de Marie-Eve Cloutier, journaliste et chef de pupitre

Et si…? : les réponses les plus scientifiques aux questions que vous ne vous êtes jamais posées, par Randall Munroe, auteur du blogue xkcd.com. Publié en français chez Flammarion, en 2015.

Randall Munroe, diplômé en physique, ex-consultant en robotique à la NASA, doté d’un talent pour la bande dessinée en plus d’avoir cette capacité extraordinaire à vulgariser la science avec beaucoup d’humour, a décidé de publier sous forme de livre une sélection de ses réponses préférées aux questions, parfois saugrenues et même dérangeantes, qui lui ont été posées sur son site internet.

Les questions soulevées dans cet ouvrage sont, selon moi, l’équivalent du « pourquoi le ciel est bleu? » des enfants, mais dans sa version pour adulte. C’est ainsi qu’on arrive avec des questions du genre « si tous les habitants de la Terre dirigeaient un pointeur laser vers la lune en même temps, changerait-elle de couleur? », « de quelle hauteur faudrait-il laisser tomber un steak pour qu’il soit cuit en arrivant au sol? » ou encore « combien de briques Lego faudrait-il pour construire un pont routier entre Londres et New York? ».

Simplement, mais efficacement illustré (les personnages sont des bonhommes allumettes!), avec des notes de bas de page humoristiques, Randall Munroe a mis beaucoup de rigueur scientifique dans sa démarche. Cependant, il demeure prudent en ayant pris soin d’ajouter une décharge de responsabilité en début d’ouvrage : l’idée n’est pas ici de trouver une application pratique aux réponses données, mais bien de satisfaire notre curiosité scientifique!

Vos commentaires
loading...