Publicité

Félix Poliseno revient la médaille d’or au cou

Vie de quartier
Le Canada a remporté la médaille d’or contre les États-Unis lors de la finale des Championnats panaméricains juniors U-19 qui ont eu lieu à Edmonton, en Alberta. Félix Poliseno (tenant le drapeau du Canada, à droite sur la photo), résident de Mercier-Est, faisait partie de l’équipe. (photo : Courtoisie)
Le Canada a remporté la médaille d’or contre les États-Unis lors de la finale des Championnats panaméricains juniors U-19 qui ont eu lieu à Edmonton, en Alberta. Félix Poliseno (tenant le drapeau du Canada, à droite sur la photo), résident de Mercier-Est, faisait partie de l’équipe. (photo : Courtoisie)

Félix Poliseno, athlète de waterpolo résident de Mercier-Est, revient tout juste des Championnats panaméricains juniors U-19 la médaille d’or au cou, après une victoire emportée à l’arraché contre les États-Unis.

Lors d’une première rencontre en décembre dernier, le jeune homme de 17 ans faisait déjà le bilan d’une année 2015 exceptionnelle. Félix avait été de l’équipe canadienne qui avait participé aux Championnats panaméricains jeunesse U-17 du 28 août au 3 septembre 2015, à Kingston, en Jamaïque. De retour de cet évènement avec une médaille de bronze, Félix avait été nommé deuxième meilleur buteur au Québec et cinquième meilleur buteur au Canada dans la catégorie U-19 pendant la saison régulière de la Ligue des Championnats canadiens.

Continuant sur sa montée, revenir cette année avec l’or est une très belle victoire, d’autant plus que Félix, qui, on le rappelle, n’est âgé que de 17 ans, a été surclassé pour être sélectionné sur l’équipe canadienne qui allait participer aux Championnats panaméricains juniors U-19, qui avaient lieu du 14 au 21 juillet à Edmonton, en Alberta.

« Avant la compétition, nous nous sommes entraînés du 1er au 10 juillet deux fois par jour au Centre sportif Kinsmen, à Edmonton. C’est sûr que ça nous a aidés de connaître la place avant le début du tournoi », avance Félix. Même s’il était du voyage, le jeune athlète devait quand même faire ses preuves à l’entraînement : sur les 20 joueurs qui ont pris l’avion pour se rendre en Alberta, seulement 13 étaient sélectionnés pour faire la compétition. « On sait que l’équipe est déjà un peu déterminée d’avance, car certains joueurs séniors ont leur place assurée. Mais, je savais que si j’arrivais prêt pour le camp d’entraînement, j’avais de bonnes chances d’être choisi », indique Félix.

Félix en mode défensif contre l'équipe du Brésil. (photo : Courtoisie)

Félix en mode défensif contre l’équipe du Brésil. (photo : courtoisie)

Une joute serrée, mais calculée

Ce sont sept équipes panaméricaines qui se sont affrontées lors de ces Championnats juniors, soit le Canada, les États-Unis, le Brésil, l’Argentine, Porto Rico, la Colombie et Trinité-et-Tobago.

En ronde préliminaire, l’équipe canadienne a perdu d’à peine 2 points contre les Américains. Il faut dire que ces deux équipes entretiennent une certaine rivalité en waterpolo. Mais, leurs autres matchs leur ont permis d’accéder à la demi-finale qui s’est soldée par une victoire contre l’Argentine. La finale allait donner l’occasion aux joueurs canadiens de se rattraper en jouant de nouveau contre les Américains qui, eux, se sont rendus en finale sans aucune défaite. Mais, les joueurs canadiens avaient l’avantage du terrain (ou plutôt de la piscine!), puisqu’ils jouaient à la maison, devant leurs partisans.

« On savait qu’il fallait commencer fort, raconte Félix. Nous avons ouvert la marque avec deux buts. Le pointage était égal jusqu’à six buts des deux côtés. Ensuite, les Américains ont eu deux buts d’avance sur nous. En temps normal, il nous est difficile de revenir dans le match, mais nos entraîneurs nous ont motivés et à la demie, nous avions trois points d’avance. »

Félix qui tente un lancer contre les Américains. (photo : Courtoisie)

Félix qui tente un lancer contre les Américains. Il aura marqué au moins un but lors de chaque match durant les Championnats. (photo : courtoisie)

L’équipe canadienne a même réussi à se donner une avance confortable de quatre buts, 3 minutes avant la fin de la partie. Le waterpolo est cependant un jeu qui se déroule extrêmement vite: le ballon peut atteindre le fond du filet toutes les 30 secondes. « Nous avons travaillé fort et à ce moment-là, je sentais que la victoire était accessible. Ce n’était pas impossible que les Américains nous rattrapent, mais plus le temps passait, plus ça devenait improbable. Nous devions jouer tout en contrôle et de manière défensive », explique Félix.

À une minute de la fin, l’avance s’était réduite à deux buts d’écart. Les joueurs canadiens ont sûrement eux chaud, car le match s’est terminé 17 à 16 pour le Canada. « J’ai été un peu stressé à la fin, mais nous avons réussi! Je vais toujours me rappeler de cette finale », mentionne Félix.

Après la victoire, les entraineurs de l’équipe ont sauté à l’eau pour aller rejoindre leurs joueurs ! (photo : Courtoisie)

Après la victoire, les entraineurs de l’équipe ont sauté à l’eau pour aller rejoindre leurs joueurs ! (photo : courtoisie)

Félix lors de la remise de sa médaille d’or. (photo : Courtoisie)

Félix lors de la remise de sa médaille d’or. (photo : courtoisie)

Prochain objectif : Championnat du monde

Rencontré chez lui mercredi dernier, Félix profitait de sa seule journée de congé de la semaine : aussitôt de retour avec sa médaille d’or à la maison, le jeune homme repart déjà pour participer aux Championnats mondiaux jeunesse U-18, qui ont lieu à Monténégro, du 1er août au 4 septembre. Avant de s’envoler pour l’Europe, Félix ira faire le camp d’entraînement à Calgary.

« Tout devrait bien aller, il suffit de passer au travers le camp d’entraînement de 14 jours », dit Félix, confiant.

Questionné à savoir s’il passe aussi du temps dans la piscine familiale pour jouer dans l’eau avec les autres membres de sa famille (ce qui était le cas au moment de faire l’entrevue), Félix répond tout gentiment « non ». « Si ce n’est pas pour jouer au waterpolo, on dirait que je ne sais pas quoi faire quand je suis dans une piscine! »

Vos commentaires
loading...