Publicité

Retour du piano public

Culture, Vie de quartier
Adopté par les citoyens, le piano public devient un lieu de rendez-vous des citoyens du quartier. (photo : Anne-Marie Tremblay)
Adopté par les citoyens, le piano public devient un lieu de rendez-vous des musiciens du quartier. (photo : Anne-Marie Tremblay)

Le piano public de la Promenade Bellerive entame sa deuxième saison au rythme des animations et autres activités. Une façon de mettre la musique à la portée de tous.

Lancée en 2012 sur le Plateau-Mont-Royal, l’initiative des pianos publics a fait du chemin depuis et couvre de multiples secteurs de Montréal. Mercier-Est n’est pas en reste, alors que son instrument résonne tout à côté du chalet du parc de la Promenade Bellerive, un nouvel emplacement pour cette deuxième édition.

Un nouvel emplacement bien apprécié des amateurs, comme Réjean, guitariste qui s’y rend plusieurs fois par semaine. « C’est un endroit plus central et ça attire beaucoup de gens », explique-t-il. Plusieurs promeneurs s’y rendent et s’installent sur les bancs et les tables autour pour écouter quelques pièces.

L’instrument, un piano centenaire donné par une citoyenne, devient aussi le point de rencontre entre les gens qui pianotent un peu, beaucoup ou passionnément et de tous les autres musiciens. C’était d’ailleurs le cas lors de notre passage, alors qu’un guitariste, un violoniste et un accordéoniste ont défilé.

Angie Charbonneau, résidante du quartier, a enregistré un vidéo autour du piano public. (photo: Anne-Marie Tremblay)

Angie Charbonneau, résidante du quartier, a enregistré un vidéo autour du piano public. (photo : Anne-Marie Tremblay)

Durant les quelques minutes où nous y étions, une jeune chanteuse du quartier,
Angie Charbonneau
, et ses amis musiciens étaient aussi sur place pour une captation vidéo en direct. Le tout devrait être en ligne le mercredi 27 juillet (demain) sur la chaîne YouTube Le spit du spot. Ensuite, ils se sont joints aux autres, le temps d’une session de musique multigénérationnelle improvisée.

De l’animation au rendez-vous

En plus de pouvoir jouer librement sur les notes du piano, plusieurs activités mettront aussi en vedette cet instrument collectif. La saison s’ouvrira officiellement le 31 juillet prochain, alors que chaque dimanche, des animations seront à l’honneur. Jusqu’au 28 août, des ateliers d’éveil musical parents, enfants, seront organisés à 10 h 30 et à 13 h. L’occasion pour petits et grands d’apprivoiser les sons et la musique.

Ensuite, place au pianiste Philippe Noireaut qui, dès 14 h 30, présentera des Concerts à la carte, un concept original. « Avant de jouer, le musicien distribue aux spectateurs une liste contenant un choix de pièces. Ce sont ensuite les gens qui choisissent ce qu’ils veulent entendre, en pigeant dans son répertoire », explique Carole Castonguay, directrice générale de la Société d’animation de la Promenade Bellerive (SAPB). Une soirée tango au bord de l’eau est aussi prévue le 11 août à 19 h 30.

Autre événement à l’horaire : Les pianos publics au diapason qui se déroulera le 18 août prochain. Sur le coup de midi, une cinquantaine d’instruments collectifs à travers le Québec entonneront la pièce Quand les hommes vivront d’amour de Raymond Lévesque. Ceux qui le désirent sont invités à joindre leurs voix au son du piano et à chanter ce classique de la musique québécoise.

Vos commentaires
loading...